Voici les chaussures de danse qui remplaceront les ballerines en tant que chaussures les plus confortables pour le printemps 2024.

Voici les chaussures de danse qui remplaceront les ballerines en tant que chaussures les plus confortables pour le printemps 2024.

S’il est une chaussure qui a fait couler des rivières d’encre l’an dernier, c’est bien la ballerine. Encadrée dans l’essence du balletcore, la tendance correspondait à une demande progressive qui s’est emparée des podiums, à la poursuite d’un accessoire de plus en plus confortable. Ce printemps été 2024, on continue de s’inspirer de cette discipline artistique, mais il y a d’autres références. La dernière alliance de Jacquemus vient confirmer l’un des paris les plus inattendus de 2024, les chaussons de danse à lacets. Lors de son défilé il y a quelques jours, la marque a présenté des chaussures issues de sa collaboration avec l’emblématique compagnie de chaussons de danse Repetto. Ils ont notamment suggéré d’accompagner les tenues de baskets jazz, fabriquées presque sans semelles et dans un cuir si doux qu’il se fond comme une seconde peau.

Contenu d’Instagram

Ce contenu peut également être consulté sur le site d’où il provient.

Le dessin, en noir et blanc, prend pour point de départ la modèle Zizi, un classique de l’entreprise française. L’histoire raconte que Rose Repetto elle les a créées dans les années 1970 pour sa belle-fille, la danseuse Zizi Jeanmaire. Il s’est inspiré des chaussons des danseurs de jazz et les a fabriqués dans un cuir délicat qui se moule à chaque mouvement du pied. Pour ce faire, il utilise la couture inversée, la même technique que celle utilisée pour la fabrication des ballerines. Ainsi, non seulement Jeanmaire se les approprie, mais il en fait aussi un objet d’art. élément de base de certaines figures incontournables de la culture pop.

A lire aussi  Chemise blanche et jeans : la combinaison qui a conquis la Haute Couture et ceux qui la connaissent le mieux

Jane Birkin a raconté comment elle a trouvé un jour une paire de chaussures « Zizi » dans une boutique vintage et a décidé de les apporter à son compagnon de l’époque, le compositeur… Serge Gainsbourg. « Je cherchais gants pour ses pieds, parce qu’il déteste marcher », a-t-il avoué dans une interview au magazine musical Les Inrockuptibles. Après les avoir essayées, elle les a intégrées à son look comme un élément de base absolu qui allait avec tout, des jeans aux costumes. Il aurait porté une trentaine de paires jusqu’en 1991, date de son décès. Un autre artiste qui n’a jamais cessé de les porter tout au long de la décennie est l’incombustible Mike Jaggerqui est toujours apparu sur scène avec la version blanche du Zizi pour accompagner ses looks (et dans le clip vidéo occasionnel, comme il le précise dans Démarrez-moi).

Mick Jagger sur scène avec les Rolling Stones en 1975, portant les chaussures Repetto ‘Zizi’.Michael Putland/Getty Images

Lemaire printemps été 2024

Serge Gainsbourg avait les pieds sensibles, il a fait de la Zizi sa chaussure fétiche.Crédit ©Rue des Archives/AGIP / Cordon Press

Ces chaussures de jazz prennent souvent la forme traditionnellement masculine d’un blucher ou d’un derby, et représentent la quintessence de la chaussure unisexe. Sur le podium, Lemaire est une autre marque qui les a inclus dans sa collection de printemps, en blanc et doux comme du beurre. En , Hereu est une autre marque qui a fait de la conception de ce cuir délicat l’une de ses marques de fabrique. Le modèle Plegada, disponible en blanc, noir et marron, va comme un gant à ceux qui recherchent le confort de cette chaussure de danse.

Chaussures derby à lacets par Arket

Chaussures à lacets Hereu

Chaussures à lacets en cuir, par Lemaire

Mode