Le look post-apocalyptique de Zendaya n’est-il que le début (esthétique) de la tournée Dune ?

Le look post-apocalyptique de Zendaya n’est-il que le début (esthétique) de la tournée Dune ?

Quand Margot Robbie a participé à cette succession de présentations par Barbiea poussé son personnage jusqu’à ses ultimes conséquences. Chacune de ses apparitions est un hommage particulier à la poupée la plus célèbre du monde et, en plus d’être la base d’un livre, elle sert d’introduction parfaite à un film dont l’esthétique est sur toutes les lèvres depuis plus d’un an.

Nous ne savons pas si Zendaya fera de même, mais en voyant son dernier look, on se demande si nous ne sommes pas entrés dans une nouvelle ère (encore plus mercantile si possible) de premières. Hier, l’artiste américaine a assisté à la première au Mexique du deuxième volet de Duneune saga dans laquelle il joue avec d’autres artistes tels que Timothée Chalamet.

Le pari ne pouvait pas être plus dystopique. Son styliste, Law Roach, a remercié la styliste Gabriella K pour la prise de contact avec Thorishéju Dumiqui est à l’origine du look. La créatrice londonienne d’origine brésilienne et nigériane a créé une tenue sur mesure composée de deux pièces : d’une part, un crop-top avec une encolure licou et de multiples croisements de tissus dans différentes nuances de gris et de noir. La jupe était également asymétrique, avec quelques volumes circulaires comme dans les manches, et ajoutait une touche de couleur vive grâce au rouge à travers lequel la jambe de l’actrice apparaissait. Enfin, elle a associé cette tenue à des talons aiguilles noirs.

Zendaya a également opté pour un beauty look dans les tons nude, mais très marquant. Le défilé Margiela semble avoir apporté un regain de fièvre pour l’effet peau de porcelaine, ce qui était également évident dans le look de l’actrice.

A lire aussi  La marque la plus populaire des années 2000 fait son retour dans le monde de la mode

Media et Media/Getty Images

Mode