Golden Globes 2024 : l’une des plus belles robes de la soirée n’a pas été portée sur le tapis rouge (celle de Kylie Jenner).

Golden Globes 2024 : l’une des plus belles robes de la soirée n’a pas été portée sur le tapis rouge (celle de Kylie Jenner).

La boutique de haute couture vintage de Beverly Hills, Timeless Vixenaurait été l’établissement à partir duquel cette robe spéciale a été confectionnée, selon un post sur son profil Instagram. Sur l’image, on peut voir les modifications que l’équipe de stylistes de Jenner aurait apportées à la robe, en détachant le tissu drapé noir qui dessine une forme rappelant les ailes d’un papillon, un symbole très récurrent dans l’œuvre de Hanae Mori, qui était également connue sous le nom de Madame Butterfly.

Golden Globes 2024 : toutes les robes du tapis rouge

Golden Globes 2024 : toutes les robes du tapis rouge

Ce n’est pas la première fois que Kylie Jenner se tourne vers la mode vintage comme alternative. Elle est connue pour son goût pour les pièces sauvées des archives de… Thierry Mugler o Jean Paul Gaultier. Une option de plus en plus demandée par les célébrités sur les tapis rouges, en signe d’intention de soutenir les formules de mode durable. Ses sœurs Kendall Jenner et Kim Kardashian partagent également cette idée. penchant pour la mode vintageparfois même à la limite de la controverse, comme ce fut le cas lors de ce gala du MET où Kim Kardashian a récupéré une partie de son argent. la robe avec laquelle Marilyn Monroe a chanté Joyeux anniversaire à Kennedy en 1962, une pièce de musée qui a subi des dommages irréparables à la suite de cette décision.

Hanae Mori est un choix intéressant dans le contexte des tapis rouges d’aujourd’hui. La créatrice, qui est décédée à l’été 2022 à Tokyo à l’âge de 96 ans, a été la première créatrice de mode japonaise à entrer dans le monde de la mode. chambre de Haute Couture à Paris. Il ouvre également la voie à ses futurs compatriotes, qui viendront bouleverser la mode dans les années 1990 : Kenzo, Issey Miyake, Yohji Yamamoto et Rei Kawakubo. Dans son cas, comme le détaille la nécrologie de la créatrice rédigée par le journaliste de Vogue Nuria Luis, spécialiste de l’histoire de la mode, leurs vêtements s’inscrivaient dans la tradition de la mode occidentale, que Hanae Mori porte depuis son enfance dans son Japon natal, bien qu’elle les ait par la suite parsemés de motifs d’inspiration japonaise. Une esthétique qui a rendu ses créations très populaires parmi les jet set de l’époque.

A lire aussi  Julia Fox, ou l'art de se présenter sans soutien-gorge à New York

Tout cela fait de ce choix inattendu de Kylie Jenner une l’une des tenues les plus intéressantes de la soirée. D’autant plus si l’on ajoute le mystère, puisqu’il ne nous reste plus qu’à déplorer le fait que nous n’ayons pas pu apercevoir la pièce sur le tapis rouge.

Mode