Maisie Williams incarne l’esprit Dior des années 1950 lors de la tournée « The New Look ».

Maisie Williams incarne l’esprit Dior des années 1950 lors de la tournée « The New Look ».

S’il est une chose indiscutable à ce stade de 2024, c’est que les actrices remplissent leur mission en imitant les personnages ou l’esthétique qu’elles incarnent dans le film ou la série qu’elles présentent lors des premières. Maisie Williams rejoint le boom de Margot Robbie et Zendaya avec Dune 2 à travers la visite de Le nouveau look.

Pour commencer, l’actrice opte pour une taille forte, dans la lignée de la silhouette révolutionnaire New Look proposée par Christian Dior en 1947, après la Seconde Guerre mondiale. Williams y parvient grâce à des robes à la jupe volumineuse et aux épaules arrondies. Dans l’un de ses looks, elle portait un modèle croisé en cuir, associé à des gants en tulle noir, des bas noirs et des mary-janes. Il s’agissait d’une création d’archive de Comme des garçons, provenant de Mon Vintage.

Rob Kim/Getty Images

Les ensembles de vestes sont une autre façon pour elle d’incarner son alter ego, Catherine. Cette Miss Dior particulière porte des costumes définis par un péplum, comme la veste Bar de la marque. Dans l’une de ses tenues, elle a opté pour un ensemble noir dessiné par Erdem, associée à un chapeau assorti. Pour le spectacle de Jimmy Fallon, elle a choisi une veste de tailleur avec les mêmes épaules marquées, mais cette fois avec des détails brodés sur la veste et la jupe. Outre l’éventail de teintes sombres pour les lèvres, les gants en tulle transparent (y compris l’imprimé plumeti) sont l’une des formules de son équipe de stylistes pour incarner l’élégance du début des années 1950.

Eric Charbonneau/Getty Images

NBC/Getty Images

Sa dernière tenue est encore plus difficile, mais très efficace et évocatrice de l’essence de Dior. D’une part, elle a choisi un chapeau à motif léopard, qu’elle a associé à un ensemble deux pièces en Toile de Jouy marron. L’imprimé préféré de Marie-Antoinette était également l’un des préférés de Christian Dior, qui l’a utilisé pour décorer le petit salon de l’Opéra de Paris. Boutique Colifichetstenue par son amie Carmen Colle. Dans le cas de Williams, elle a ajouté des gants noirs semi-transparents et des bas de cristal noirs.

A lire aussi  Rosalía, ou comment faire du "nuncore" la tendance la plus sophistiquée de la saison
Mode