Les seuls « bijoux » que vous voudrez porter à l’automne prochain sont les broches antiques de votre grand-mère.

Les seuls « bijoux » que vous voudrez porter à l’automne prochain sont les broches antiques de votre grand-mère.

Cela fait un moment que le broche est devenue un autre accessoire sur lequel il faut porter son attention lorsqu’on s’habille. Si le tapis rouge des Oscars 2024 a confirmé quelque chose, c’est qu’il s’agit d’un geste unisexe aux multiples possibilités : c’est le pari stylistique de nombreux acteurs (dont Cillian Murphy), qui ont décidé de poursuivre cette tendance dans les bijoux masculins vus sur les podiums vers 2021. Cette saison, l’idée est encore latente dans les collections d’automne, mais avec une teinte de nostalgie. Et ce, parce qu’ils portent les avec une touche encore plus désuète, ces mêmes broches que nos grands-mères portent souvent épinglées au revers de leur costume.

Erdem est l’une des marques qui aborde cet accessoire d’un point de vue plus littéral, avec des tulipes dorées décorant des manteaux colorés inspirés des années 1950. Emporio Armani opte pour des broches plus petites, Tory Burch lui donne une touche plus délicate, avec des bouquets de tissus fleuris. La marque américaine enlève toute trace de naphtaline en l’associant à des vêtements plus inattendus, comme des tops de sport moulants à capuche, dans le même ton que la broche qui l’accompagne.

Erdem automne-hiver 2024-2025.

Emporio Armani automne-hiver 2024-2025.

Tory Burch automne-hiver 2024-2025.

La broche est un accessoire simple qui peut transformer un manteau de couleur terre, comme elles le précisent. Jil Sander ou SS Daley. Sa texture peut être rigide et organique, en accord avec la tendance Wabi-sabi en joaillerie. Une autre alternative consiste à opter pour des motifs botaniques au crochet. Une forme délicate qui s’éloigne de la tendance habituelle mais qui est tout aussi polyvalente.

Jil Sander automne-hiver 2024-2025.

SS Daley automne-hiver 2024-2025.

La broche est le point de départ parfait pour une approche discrète de la logomanie, comme ils le font avec Loewe ou Gucci. Entre la touche un peu surréaliste de Zara et les motifs abstraits d’autres marques comme Tous, la tendance en 2024 est d’investir dans une pièce emphatique qui se transmettra de génération en génération.

Mode