Les chaussures compensées « Virgule », la tendance estivale (super confortable) dont nous ne savions pas que nous avions besoin

Les chaussures compensées « Virgule », la tendance estivale (super confortable) dont nous ne savions pas que nous avions besoin

Sandales à semelle compensée concave, la tendance inattendue de l’été 2023.

De toutes les sandales qui sont à la mode ce printemps été 2023les version wedge s’est progressivement imposée dans notre garde-robe pour devenir l’un des incontournables. Cette saison, les défilés ont confirmé leur retour en tant que cousines germaines des espadrilles, mais encore plus sophistiquées si possible : elles sont belles, flatteuses et surtout très confortables.

Parmi les options que nous pouvons définir comme telles, nous trouvons une gamme de possibilités qui va des humbles chaussures en liège des années 40 aux chaussures transparentes avec un air de dosmilero. Cependant, il existe une autre formule qui remet ces sandales au goût du jour en 2023. On pourrait croire qu’il s’agit d’une semelle compensée, mais ce n’est pas le cas. Ou peut-être un peu : les créateurs ont imaginé une chaussure qui se définit par une sorte de cale rétractée. Au lieu de descendre directement vers le sol, elle glisse vers le bas en une courbe sinueuse, ce qui ajoute encore à la sensualité du pied. C’est une idée que l’on retrouve, par exemple, dans les mules de Bottega Venetaet aussi les sandales d’été de Attico. At MarniLa coupe est plus géométrique et ils ajoutent une plateforme arrondie qui les rend encore plus confortables. Sur Nº21 joue avec l’idée d’une semelle compensée avec une sorte de talon invisible qu’elle utilise pour des sandales dans les tons rouges.

Bottega Veneta printemps été 2023.

Attico printemps été 2023.

Marni printemps été 2023.

Nº21 printemps été 2023.Victor VIRGILE/Getty Images

L’origine des sandales compensées

Ce dessin concave a une origine bien précise : si historiquement le talon Louis XV était également replié vers l’intérieur, c’est dans les années 1960 que l’on voit naître cette forme. C’est au créateur Roger Vivier que l’on doit l’idéeEn 1963, il présente une chaussure dont la courbe est exagérée et tournée vers l’extérieur. Le but était d’imiter le signe de ponctuation de la virgule, précisément le concept qui lui a donné son nom en anglais (virgule) et en français (virgule). C’est le résultat de son étroite collaboration avec Dior : en 1962, il a conçu un escarpin en taffetas de soie brodé de lamé de soie que Maria Grazia Chiuri a réactualisé pour en faire son emblématique escarpin à logo. Les créations ultérieures prouvent que Dior a continué à expérimenter avec cette ligne. En 1968, par exemple, il a présenté des chaussures compensées ornées de bijoux avec précisément cette forme de virgule, qui est toujours tendance aujourd’hui.

A lire aussi  Voici comment vous porterez vos jupes cet automne-hiver 2023 selon le street style londonien.
Mode