Emily Blunt porte la dernière robe de Sarah Burton pour Alexander McQueen sur le tapis rouge des Golden Globes 2024.

Emily Blunt porte la dernière robe de Sarah Burton pour Alexander McQueen sur le tapis rouge des Golden Globes 2024.

Blunt, qui a un penchant pour les marques britanniques, a une relation de longue date avec la marque, ayant compté sur les conceptions romantiques et avant-gardistes de Burton depuis 2012, après que l’actrice ait fait une incursion dans l’univers McQueen via l’une de ses étoles de crâne étroites caractéristiques. Depuis, elle a défilé dans les broderies baroques de Burton – inspirées de la nature, du folklore ancien et même des cuillères d’amour galloises – avec toute l’assurance d’une femme qui sait comment créer et raconter sa propre histoire. Les looks de Blunt sur le tapis rouge comportent un élément théâtral.Blunt est capable de porter des mètres et des mètres de volants en mousseline de soie et des centaines de perles délicates avec le même aplomb que celui avec lequel elle a interprété l’un de ses personnages les plus célèbres : Emily de Le Diable s’habille en Prada.

En fait, dès que Paster a vu Blunt prononcer la phrase immortelle sur les terribles conventions des jupes, il a su qu’il devait travailler avec elle. Il a appelé son attaché de presse tous les jours pour vanter son talent jusqu’au jour où Jessica a rencontré Emily au Château Marmont, un habitué de Los Angeles : « Vous allez être nominée pour un Golden Globe et je vais vous habiller », dit Paster à sa cliente de rêve. Et lorsque la nomination est arrivée en 2007 pour le rôle de Blunt dans Gideon’s Daughter, Emily s’est souvenue de sa conversation avec ce styliste plein d’entrain de West Hollywood. Le duo était parfaitement assorti.

« Emily n’est pas seulement une fanatique de la mode, c’est aussi une grande joueuse d’équipe », sourit Mme Paster. « C’est ce qui fait d’elle une grande artiste : elle laisse les autres briller.. Le fait qu’elles partagent toutes deux le même sens de l’humour est également un atout. La suite d’hôtel de Blunt pendant la saison des récompenses est, de l’avis général, une véritable fête. Sa maquilleuse de longue date, Jenn Streicher, et sa coiffeuse, Laini Reeves, envoient Emily sur le tapis rouge en lui donnant le meilleur conseil pour être belle : rire. « Être nominée, c’est déjà une victoire », note Jessica. Le légendaire McQueen porté par Emily Blunt aux Golden Globes est une autre victoire.

A lire aussi  Cette tendance de la jupe sera la tendance la plus chaude de l'été.

Cet article a été publié à l’origine sur Vogue.com.

Mode