Une ode à Paris : Pharrell fait ses débuts chez Louis Vuitton

Une ode à Paris : Pharrell fait ses débuts chez Louis Vuitton

Alors que Williams a pris la direction de la mode masculine, trois mannequins féminins – dont Liya Kebede – ont défilé, confirmant sa vision de la mode sans distinction de sexe (« Je fais des choses pour les humains », a-t-il déclaré avant le défilé).

Paris a été au centre de l’événement : les invités ont été transportés par bateau jusqu’au Pont Neuf, le plus vieux pont de Paris, situé au pied du siège de Louis Vuitton et de l’hôtel Cheval Blanc de LVMH. Le spectacle avait pour toile de fond la Seine et la Tour Eiffel. Le pont était recouvert des carreaux dorés Damier, emblématiques de Louis Vuitton : « On dirait un salon de destination, mais à Paris », a déclaré l’un des participants.

Il s’en est suivi une expérience de trois heures au cours de laquelle la musique a occupé le devant de la scène aux côtés de la mode, conformément à l’expérience de Williams en tant que musicien et producteur. Un groupe jouait de la musique composée par Williams et une chorale gospel. La liesse a atteint son paroxysme lors de la prestation de Jay-Z, qui a été rejoint sur scène par Williams. « Je suis tellement fier de toi », a déclaré Jay-Z à M. Williams, dont la nomination au poste de directeur de la création masculine de la maison de luxe – ce qui fait de lui le premier successeur en plusieurs saisons du défunt Virgil Abloh – a été annoncée en février.

« J’ai beaucoup aimé la collection : la confection, la scénographie, la musique exceptionnelle, le final. J’ai rarement vu une telle atmosphère. J’ai été très impressionné par la confection », a déclaré Sidney Toledano, président-directeur général de LVMH Fashion Group, à l’issue du défilé.

Photo : Daniele Oberrauch / Gorunway.com

Mode