Emily Ratajkowski a une version plus « décontractée » de la robe de lingerie.

Emily Ratajkowski a une version plus « décontractée » de la robe de lingerie.

La collection de chaussures d’Emily Ratajkowski est aussi enviable que les looks avec lesquels elle les associe, en l’occurrence une robe de lingerie.

Le mannequin a choisi de promener son chien dans New York dans un style estival. Un look qui n’a nécessité que trois vêtements pour conquérir les rues de la Grosse Pomme : une robe, une paire de baskets et un sac à main.

On sait qu’Emily est une habituée des baskets et que sa collection est plus qu’enviable. Entre autres, le modèle Slip-on de Vans, la Reebok Club C 85 ou encore les Puma Palermo OG, pour laquelle elle a opté à cette occasion.. En menthe douce avec des détails rose bubblegum, ce modèle velouté a été conçu à l’origine pour le tennis dans les années 1980, mais il est rapidement passé des terrains de jeu à la chaussure de sport. pour devenir un symbole de style de rue de l’époque. De même, leur prix pas trop élevé les rend une option très abordable pour le grand public.

En ce qui concerne le vêtement principal, Emily a opté pour une réinterprétation de la robe de lingerie classique, avec un résultat parfait pour une tenue de tous les jours.. Elle a été conçue par la styliste new-yorkaise, Danielle Guiziopar le biais de sa marque éponyme, dont la ligne de vêtements de prêt-à-porter est déjà la préférée de célébrités telles que Hailey Bieber et Jennie Ruby de Blackpink. La robe d’Emily est une véritable déclaration de style des années 90, grâce à l’utilisation d’un tissu de soie. un modèle moulant et mini avec un imprimé floral dans les tons rouge et rose car, qui a dit que la combinaison rose et rouge était mauvaise ? La coupe comprend également une encolure carrée avec une bande de dentelle attachée au dos par des bretelles. spaghettiun autre élément clé du style des années 1990. En bref, un succès total pour une journée d’été.

Par ailleurs, en ce qui concerne son répertoire de sacs, l’Américaine compte parmi ses possessions des modèles admirables tels que Le69, de Paco Rabanne ; différents modèles de Bottega Veneta ; ou encore le A4 Tote de Loewe, qui est celui que je portais à l’époque. L’entreprise espagnole a été désignée comme la marque la plus attrayante au monde par l’indice Lyst, devançant d’autres marques telles que Balenciaga, Gucci et Louis Vuitton. Jonathan Anderson.

Mode