Avec un faux passeport, Ronaldinho déclaré “hors-jeu” et incarcéré au Paraguay

Autant Ronaldinho, le footballeur, pouvait être génial et imprévisible sur le terrain, autant l’homme s’avère décevant et prévisible dans sa vie. Sa fin de carrière chaotique et peu conforme à la pratique du très haut niveau, n’augurait rien de bon sur la retraite du footballeur. Hélas, celle-ci apparaît conforme aux plus noires prédictions, une lente descente aux enfers qui le mène à sa prison paraguayenne actuelle.

Finie, les inspirations magiques dans le cadre du terrain, dans la vie la star compile les mauvaises options. Après le football, sa vie se passe par exemple dans une piscine entourée par une dizaine de femmes. Pour essayer de financer tout cela, la légende brésilienne et son frère Roberto Assis, enchaînent les mauvais placements.

Un euphémisme, car rapidement, ce sont les mots comme escroquerie ou malversation, qui flottent autour de sa tête. Il est d’abord question d’une crypto-monnaie de pacotille, puis d’une plateforme de pêche, ainsi qu’un bâtiment construit dans une zone environnementale protégée. La justice brésilienne avait demandé la démolition des installations, et surtout avait imposé une amende record de 2,2 M€ pour l’absence d’autorisation et les dégâts engendrés par cette installation sauvage. Sans un sou, Ronaldinho était alors dans l’incapacité de payer cette amende. La justice décide de saisir les biens de l’ancien international brésilien, qui n’a plus que 6 euros en banque.

Ronnie, joue sur la corde sensible de nombreux sponsors et de mécènes, pour maintenir un train de vie impensable dans sa situation. Le gouvernement brésilien, qui commence à cerner le bonhomme, prive l’ancien Ballon d’Or de son passeport pour pouvoir intervenir si le besoin s’en fait sentir.

Or, son frère et lui sont arrivés à Asunción, la capitale du Paraguay pour faire la promotion d’un livre et participer à diverses opérations de charité, avec de faux passeports transmis par l’agent brésilien Wilmondes Sousa Lira. Une fois la supercherie découverte, les 3 hommes ont été incarcérés.

A l’heure actuelle, Ronaldinho et son frère Roberto Assis, étaient toujours en prison, mais ils bénéficiaient d’un traitement VIP. Pas sûr qu’ils obtiennent l’aide du Président Brésilien Bolsonaro, pour qui le footballeur n’a pas hésité à prendre partie. Une nouvelle frasque d’un homme, qui va devoir gérer une image et une réputation bien entamées. Les souvenirs de ses exploits, risquent de s’estomper de la rubrique “football” au profit de la rubrique “faits divers”.

Crédit photo : foot afrique

Laisser un commentaire