L’intelligence artificielle au service du tourisme

L’Intelligence Artificiel “IA”, commence aussi à se faire sa place dans le tourisme. Les professionnels de l’hôtellerie, incorporent des assistants vocaux et les objets connectés, pour mieux personnaliser l’accueil des touristes. Ils surveillent les évolutions du marché, pour compléter des prestations qui continuent tout de même à dépendre essentiellement du contact humain.  

Étant donné, que l’intelligence artificielle entre dans notre quotidien, il est évident que le secteur du tourisme hôtelier emboîte le pas et propose des accompagnements pour mieux personnaliser le voyage du client.

Mieux connaître pour mieux proposer

Dans un premier temps, de nombreuses applications permettent de mieux cerner, le touriste qui a fait sa réservation, ensuite, on peut mieux cerner ses demandes et ses éventuels besoins. Les recherches et les réservations que vous faites sur Internet dans l’optique d’un voyage, en disent long sur vous. L’intelligence artificielle les capte, les croise et en tire des tendances. Laurent Duc, président de l’Umih (l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), explique “lorsque les clients réservent sur une plateforme, on peut voir ce qu’ils choisissent comme options, s’ils s’y prennent plutôt à l’avance ou non, ce qu’ils aiment avoir dans leurs chambres etc...”. De plus, certaines applications vont plus loin et peuvent, “se servir de vos informations publiques sur les réseaux sociaux pour glaner des données“.

A partir de là, tout ce qui touche le service et la personnalisation, sont harmonisés pour un accueil en détail de votre séjour et de votre chambre d’hôtel. Les objets connectés et programmables entrent en piste et peuvent par exemple lancer une playlist préférée à votre arrivée, assurer une ambiance en rapport avec le thème de votre séjour et bien d’autres choses encore.

L’IA permet l’utilisation plus globale des bots vocaux. Ils peuvent vous renseigner où que vous soyez sur les services de l’établissement. Il sera ainsi possible de commander un petit-déjeuner au room service, appeler la femme de chambre ou réserver un taxi pour le soir. Une sorte de maître d’hôtel toujours à disposition, sans avoir à descendre à l’accueil.

L’IA, un serviteur qui doit rester à sa place 

Cependant, l’avenir du tourisme ne passera pas uniquement par l’IA. Les vacances et les séjours touristiques, c’est aussi l’occasion de renouer des contacts chaleureux et humains. Dans un monde où le quotidien est de plus en plus rempli de technologie et de solitude, le temps du repos sera plus tourné vers la recherche du contact et de l’authentique. L’IA, doit rester à sa place, c’est-à-dire, au service du client et de l’hôtelier.

Crédit photo : business_traveler_1818

Laisser un commentaire