Une location Airbnb devient un décor de “Jacquie et Michel”

La montée en puissance d’Airbnb, entraîne forcément des situations inattendues. Le fait de mettre en relation des personnes, qui ne sont pas des professionnels de l’hôtellerie ou du tourisme, peut générer des moments et des imbroglios parfois très étonnants. En octobre 2017, une femme de 35 ans, avait loué pour cinq jours via Airbnb sa résidence principale, située au 7e étage d’un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, à une charmante locataire. Celui-ci, est devenu le décor d’un film pas comme les autres.

A priori, tout est bien dans le meilleur des mondes. La propriétaire confirme que “nos échanges se sont bien passés, la locataire était très courtoise et aimable et rien ne laissait présager ce qui allait arriver” précise-t-elle. Cependant, la suite s’annonce bien moins classique. La charmante locataire s’avère être plus que charmante, d’ailleurs, ses charmes, elle en fait profiter tout le monde, car c’est une actrice pornographique. La location va servir à tourner un film, pour les productions Jacquie et Michel, qui se targuent d’être le site porno français le plus populaire.

Le tournage s’est donc effectué à l’intérieur du logement et sur la terrasse au grand étonnement des voisins qui sont contraints d’endurer les bruits causés par les performances sexuelles.

D’ailleurs, ce sont ces mêmes voisins qui vont dévoiler les agissements en se plaignant auprès du gardien. La propriétaire doit d’abord expliquer qu’elle n’y est pour rien, et elle mène son enquête.

Cela lui permet en effet de retrouver son appartement devenu un lieu visionné plus de trois millions de fois, sur le site pornographique en question. Elle a porté plainte contre la société de production, mais aussi contre l’actrice en question. Elle n’a pas eu gain de cause. Le procès en appel doit avoir lieu l’année prochaine. Son avocat veut aller plus loin et va attaquer au titre de “préjudice moral et atteinte à la vie privée”.

Crédit photo : Open Grid Scheduler /Grid Engine

 

Laisser un commentaire