Construction aéronautique : Airbus passe devant Boeing

De manière très classique, les malheurs de l’un ont contribué au bonheur de l’autre. Airbus a repris à Boeing la place de leader chez les constructeurs aéronautiques mondiaux. L’avionneur européen a augmenté ses livraisons d’appareils en 2019. Cerise sur le gâteau, Airbus l’emporte également en termes de prises de commandes. Cela pourrait asseoir sa domination encore quelque temps.

863, c’est le nombre d’appareils livrés par Airbus en 2019. Il s’agit là d’une hausse de 7,9 % par rapport à 2018. Dans le même temps, Boeing reste englué dans les conséquences des dramatiques accidents du Boeing 737 MAX.

Les livraisons de l’avion américain sont suspendues, alors qu’avant l’accident, Boeing livrait 52 B737 MAX par mois et comptait passer à 57 en juin. La remise en vol de l’appareil reste encore très incertaine, et elle ne signifie pas la reprise immédiate de la production. En effet, Boeing devra s’atteler au préalable à remettre en service les quelque 400 appareils produits depuis 10 mois, mais non livrés, ainsi que les 400 autres qui étaient en opération avant leur immobilisation, une opération longue et compliquée.

Le ciel est libre et dégagé pour Airbus, qui a repris sa couronne de numéro un mondial de l’aéronautique que détenait son rival américain. Cependant, pour en arriver là, Airbus n’a pas seulement profité des déboires de son rival.

L’avionneur européen, a mis le paquet pour compenser des difficultés sur la production de l’A320 Neo. Des ressources supplémentaires, ont été déployées en toute fin d’année et des salariés ont annulé leurs congés pour permettre d’atteindre l’objectif fixé. Cependant, cette réussite est due en partie à la prise de contrôle de la production de l’ancien C-Series de Bombardier devenu l’A220. A la fin du mois de septembre, 33 A220 avaient été livrés sur les 863 livraisons globales.

En parallèle, Airbus, produit déjà une soixantaine d’A320 par mois, et veut augmenter la cadence pour confirmer son ascendant sur son rival. Ainsi, Airbus pourrait s’assurer la première place l’année prochaine, car il a engrangé plus de 1 000 nouvelles commandes en 2019.

Crédit photo : Jürgen Kornstaedt

 

Laisser un commentaire