Football Français : les fonds d’investissement occupent de plus en plus le terrain

Les équipes du championnat français de Football la Ligue 1, sont de plus en plus rachetées par des fonds d’investissements. Loin de signifier un quelconque intérêt grandissant des financiers pour le football hexagonal, c’est surtout un signe que les clubs deviennent des entreprises, comme les autres. Ils proposent des opportunités intéressantes de plus-value à l’instar d’autres championnats, déjà beaucoup plus engagés dans le domaine.

Justement, c’est parce que le championnat français est un peu à la traîne dans ce domaine, que les sommes à débourser pour racheter un club sont beaucoup plus abordables que dans le championnat anglais ou allemand. L’exemple de Marseille est significatif. Le club a été racheté pour 45 millions d’Euros, une somme certes importante, mais qui n’a rien à voir avec celle d’un club espagnol du même acabit.

De plus, ces fonds d’investissements font de la spéculation. Ils ont donc des objectifs à moyen terme. A ce titre, les clubs français font apparaître de larges perspectives de développement. C’est d’abord ce que recherchent ces fonds, qui projettent de faire évoluer le club afin de le revendre plus tard avec une grosse plus-value.

Il faut pour cela largement développer le marketing, bien figurer dans les compétitions pour profiter de nombreux droits d’images avec en tête de gondole les droits TV. Ceux-ci, ont largement bouleversé le monde du football ces dernières années, en apportant une manne financière énorme.

Cette tendance devrait se renforcer, car de nouvelles formes de compétitions, toutes taillées pour faire de l’audience télévisuelle vont être mises en place. Les fonds d’investissements seront là dans les tribunes et les plus belles loges de nos stades de football. Ils comptent bien participer et profiter de ce football moderne. Un sport devenu spectacle, avec ses joueurs-vedettes, ses entraîneurs-imprésarios et ses clubs-entreprises multi-nationales engagées dans des compétitions planétaires, une sorte de tournois devenus “tournées”.

Crédit photo : George-M.-Groutas

Laisser un commentaire