Etats-Unis : un site parodique publie le même article après chaque fusillade

Comme d’habitude après la fusillade, de nombreux articles reprennent les mêmes arguments pour dénoncer ce qui hélas, se répète avec la plus terrible régularité. Les dénonciations sont les mêmes d’un côté et surtout les réponses sont les mêmes de l’autre. Pour évoquer de la manière la plus ironique cette stupidité, un site parodique publie le même article à chaque fois “No way to prevent this”.

Le procédé peut paraître anodin pour certains et peut-être même irrespectueux pour d’autres. Il peut apparaître en effet déplacé de manier l’absurde et le décalage après des événements aussi tragiques et pourtant !

Le site parodique The Onion, pourrait s’apparenter à notre Gorafi. Il publie depuis 2014, le même article de 1 167 caractères après chaque fusillade aux Etats-Unis. L’article est toujours titré de la même manière, c’est-à-dire “il n’y a aucun moyen d’empêcher cela“. A l’intérieur, on retrouve toujours le même faux témoignage d’un Américain moyen et représentatif de la majorité, qui livre sa réflexion du style, “c’est une terrible tragédie, mais parfois ces choses arrivent et personne ne peut rien y faire“. Pour le reste, l’article se consacre à la reprise de généralités concernant le pays “où plus de la moitié des tueries de masse au monde ont eu lieu pendant les cinquante dernières années”. Il suffit pour adapter l’article à la dernière tuerie, de changer le nom de la ville ou le nombre de victimes.

Derrière ce procédé certes empreint d’ironie, le site satirique veut à sa manière et avec sa particularité, dénoncer la position incohérente et l’aveuglement coupable d’une frange de la classe politique américaine. Celle-ci refuse, en partie sous l’effet d’un fort lobbyisme pro-armes de faire un lien entre le nombre d’armes en circulation et la multiplication des tueries de masse. Du coup, les mêmes choses se répètent à l’infini, amenant les mêmes réflexions et les mêmes éléments de langage, mais sans réelle volonté d’avancer.

Qui a fait référence à la fameuse fête de la marmotte ?

Crédit photo : fusillade a houston

Laisser un commentaire