Shanghai lance un grand programme de recyclage de déchets

Mettre en place un vaste plan de tri et de recyclage des déchets au niveau d’une ville, n’est pas chose facile. Alors imaginez un peu, quand il s’agit de Shanghai, la ville la plus peuplée du monde. Pourtant, c’est ce qui est mis en place depuis le 1er juillet, avec quatre poubelles différentes. Cependant, le fonctionnement lui-même reste un peu ténébreux et les règles un peu compliquées.

Des millions de personnes concernées et des tonnes de déchets à traiter

Les chiffres sont impressionnants, car 24 millions d’habitants, cela veut dire aussi 9 millions de tonnes par an de déchets dont actuellement 20 % sont recyclés. Pour améliorer cela, les habitants de la ville ont à leur disposition quatre poubelles différentes qui concernent, les recyclables, les déchets humides ou les déchets organiques, les déchets secs, c’est-à-dire plastiques et mouchoirs usagés, non-recyclables, et pour terminer les déchets dangereux comme les piles électriques.

Ce n’est pas tout, la poubelle pour déchets organiques, une nouveauté pour Shanghai, va être transformée en compost ou produire du biogaz. Dans la foulée, les autorités rappellent que les autres poubelles déjà en place depuis longtemps, ne sont pas simplement là pour la décoration.

En effet, comme partout, mettre les poubelles à disposition, c’est une chose s’en servir, c’est une autre paire de manches. Pour accélérer le mouvement, Shanghai a embauché 1 700 instructeurs et conduit 13 000 sessions de formation. La ville compte bien aussi sur un solide réseau de volontaires des comités de quartier, qui sont là pour expliquer aux résidents comment s’y prendre.

Récompenses et amendes au programme

Au final, on en revient au classique, en maniant la carotte ou le bâton. C’est-à-dire qu’il y a un système de récompenses. Les habitants gagnent des points à chaque fois qu’ils trient bien, points qui peuvent être convertis en savon et paquets de mouchoirs.

A contrario, pour ceux qui trieraient mal, la ville prévoit jusqu’à 200 yuans d’amende, soit 25 euros pour les particuliers. Pour les entreprises, les sanctions peuvent monter jusqu’à 60 000 euros.

Crédit photo: edward he

 

Laisser un commentaire