Le fameux “OM Champions Project” a du plomb dans l’aile

En langage du vieux port, on parlera de “cagade” si on est gentil. Sinon, on pourrait vite devenir plus virulent, après l’humiliation subit sur son terrain par l’autre Olympique, celui du Nord, à savoir l’Olympique lyonnais (0-3). Au-delà de ce match, ce sont tous les espoirs qu’a fait naître le projet McCourt, qui s’envole dans cette triste saison.

Pour l’instant, le fameux “OM Champions Project” semble plutôt au point mort. Après 2 saisons, l’OM est loin de disputer le titre à quiconque puisque l’équipe ne va même pas décrocher une place européenne cette année. En fait, c’est simple, depuis l’arrivée de Franck Mc Court les Olympiens, n’ont rien gagné.

Un gentil optimiste, pourrait se dire que rien de solide ne se fait dans la précipitation. Un ancien un peu critique, pourrait faire valoir que gagner la coupe d’Europe, c’est bien sauf si on se retrouve en deuxième division peu après. Cependant, il est des signes qui ne trompent pas et le bateau Olympien ne semble pas se construire à court terme ou à long terme. A cet égard, le recrutement paraît assez catastrophique.

Heureusement pour lui, Andoni Zubizarreta directeur sportif du club, a un nom et une réputation qui pour l’instant lui donne une sorte de totem de survie, car d’autres à sa place auraient déjà sauté. Des flops comme ceux de Strootman, Caleta-Car, Radonjic représentent tout de même une enveloppe globale, qui frise les 60 millions.

La lumière viendra peut-être après la traversée du tunnel. En effet, sans Coupe d’Europe, le club va devoir céder quelques stars pour renflouer les caisses. Au passage, il se séparera de joueurs dont la motivation reste largement à démontrer. A la place, il faudra peut-être commencer à réfléchir dans son recrutement et débusquer des talents prometteurs pas trop cher. Exercice périlleux, mais indispensable pour avancer. La force d’un grand club est d’avoir des talents à tous les étages et le recrutement en fait partie.

Des talents et du renouveau, il en faudra aussi peut-être dans le staff d’encadrement. A commencer par Rudi Garcia. Son talent et sa capacité ne sont pas fondamentalement à remettre en question, cependant celui qui peut presque occuper tous les postes du staff par ses qualifications, n’est pas arrivé à trouver la bonne formule.

Il est vrai, que le coach Olympien est un redoutable meneur d’hommes, mais il n’arrive pas à mettre en place une tactique et un fond de jeu cohérent depuis plusieurs saisons. Encore une fois, il faut constater qu’il a été prolongé jusqu’en 2021, de fait, il faudrait compter 12 millions d’euros pour le limoger. Une somme importante à laquelle il faudra ajouter le recrutement d’un nouveau coach.

On peut passer des heures à savoir si c’est le recrutement qui ne fournit pas les joueurs qu’il faut, ou l’utilisation des joueurs qui est défaillante. En attendant, l’OM a certainement besoin à tous les étages de vrais professionnels, attaché au club et bénéficiant de sa confiance, pour gérer tous les ego de joueurs à qui il est demandé avant toute chose de prouver leurs talents.

Crédit photo : JeeMkac66

Laisser un commentaire