Sondage , les Français pas très enthousiastes pour les élections Européennes

Qu’on le veuille ou non, c’est parti, qui dit campagne politique pour des élections dit aussi toute une série de sondage pour nous indiquer les tendances du moment, c’est donc la grande messe pour tous les instituts de sondage. Actuellement, pour ces Européennes, un sondage BVA Orange pour Europe 1 et La Tribune, publié jeudi, la liste LREM reste stable en tête des intentions de vote pour les Européennes.

 Cependant, au-delà des intentions de vote pour les différents partis, le chiffre le plus significatif reste plutôt que 42 % des Français expriment un désintérêt pour ce scrutin. Ce chiffre est en augmentation, car ils n’étaient que 36 % au mois de mars et 35 % en février dans le même état d’esprit peut donc constater que si chaque camp revendique avoir eu l’avantage après le débat organisé par l’audiovisuel public, il y a un perdant certain, après la cacophonie ambiante qui a régné entre les douze têtes de liste, c’est l’intérêt des Français pour l’élection. 

Parmi ces Français loin d’être passionné par ces élections, il y a surtout les jeunes. En effet, le sondage fait apparaître une large différence entre les 18-34 ans, ou seuls 46 % se disent indifférents, alors qu’ils sont 77 % chez les plus de 65 ans.

 Si on sent tiens aux chiffres partis par partis, on note que sur l’échiquier politique, c’est actuellement la droite républicaine qui reprend du poil de la bête et Xavier Bellamy semble bien mené sa barque puis qu’il remporte 1,5 point d’intentions de vote en avril pour atteindre 13,5 % contre 12 %. 

Peut-être prends-il des voix au Rassemblement National qui de son côté atteint 20 %, la liste menée par Jordan Bardella reste en 2e position, mais elle accuse un recul d’un point. 

Dans la catégorie des perdant à droite actuellement, on retrouve Nicolas Dupont-Aignan et son parti « Debout le France » qui recule de 1 % et atteint environs 4 %.

Devant la liste LREM stagne a à 24 %, elle ne profite pas de l’arrivée à sa tête de l’ancienne ministre chargée des Affaires européenne Nathalie Loiseau.

A gauche, c’est un vrai éparpillement qui voit se positionner en quatrième position arrive la liste de la France Insoumise (LFI) emmenée par Manon Aubry. Elle gagne 0,5 point à 8 %. La liste du Parti socialiste (PS) dirigée Raphaël Glucksmann gagne un peu de terrain (0,5 point) à 5,5 %. Le recul le plus marqué concerne la liste Europe-Ecologie-les-Verts conduite par Yannick Jadot avec -1,5 point à 7 %. Cet éparpillement est d’autant plus inquiétant pour elle que c’est à gauche que les sondeurs trouvent le plus d’incertitude quant au vote.

Crédit photo : nemdil

Laisser un commentaire