Médiapart révèle des pratiques fiscales douteuses de Dany Boon

On pourrait dire vulgairement à propos des révélations de Mediapart sur des pratiques fiscales douteuses de Dany Boon, « ça casse ». En effet, ces révélations prennent complètement en défaut les dernières déclarations de l’humoriste, qui considère faire du « patriotisme fiscal » et affirme haut et fort qu’il est “ravi” de payer ses impôts en France.

Cela donne l’impression de « ils sont partout » et ce n’est pas une première pour Médiapart. Le média épingle régulièrement des acteurs, des sportifs, enfin des personnes qui gagnent beaucoup et qui cherchent comme bon nombre d’entre nous, à payer le moins possible. Cette fois, c’est Dany Boon, qui est sur la sellette. L’exercice est d’autant plus savoureux, que le chti, qui fait partie des personnages préférés des Français, clame dans de nombreuses émissions, être un bon citoyen fiscal et pas un « radin » des impôts.

Disons-le tout net, il n’y a rien de complètement illégal dans ce que Médiapart révèle, mais le reportage réalisé démontre, que le comique ne rigole pas quand il s’agit d’argent. Il est question de l’achat de plusieurs résidences dans des pays, où la charge fiscale est moins lourde qu’en France, à savoir en Belgique, aux États-Unis, ou en Grande-Bretagne. Il est aussi question de fonds spéculatifs, passant par des paradis fiscaux comme les Bahamas. Tout cela alors qu’il y a un an, l’acteur affirmait avoir refusé de créer une structure au Luxembourg pour échapper à l’impôt. Les mauvaises langues diront que c’est « Caîman » pareil pour le fisc.

Paradoxalement d’ailleurs, c’est peut-être cette volonté « Raid dingue » et farouche de faire savoir qu’il est un bon contribuable, qui l’a desservie. C’est bien connu trop de déclarations médiatiques, tue la déclaration d’impôts. Tout ce battage, a aiguillonné de nombreux observateurs et attisé « un mouvement de sources vers nous », affirme le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi. Du coup, les projecteurs se sont tournés vers ce qui apparaissait comme « un plan parfait ».

A tout cela, il faut rajouter une demande de l’acteur en 2016, pour que le droit fiscal français en matière d’héritage, ne soit pas appliqué sur son patrimoine. Pour faire bon poids, bonne mesure, le site affirme carrément qu’au final, le comédien n’est plus résident fiscal français depuis plusieurs années.

C’est peut-être aller un peu loin, mais il n’en faut pas plus pour écorner l’image propre et sympathique de l’acteur. Ce dernier, peut se targuer d’une réussite, qui le propulse régulièrement dans les célébrités les plus appréciées, jouant et réalisant des films qui cartonnent dans les salles.

Hélas, tout cela l’amène à faire partie régulièrement des 5 acteurs les mieux payés en France. Mediapart affirme avoir contacté Dany Boon, qui n’aurait « rien à déclarer » pour l’instant.

Crédit photo : revenus_acteurs

Laisser un commentaire