Thaïlande : des avions militaires en guerre contre la pollution

Si des avions militaires, ont sillonné le ciel de la capitale thaïlandaise, ce n’est pas pour mener un combat conventionnel, mais pour faire tomber la pluie. Cette fois, il lutte contre un nouveau style d’ennemi, la pollution. Leur objectif était de faire pleuvoir sur la capitale pour dissiper un peu la pollution qui avait atteint ces derniers jours des niveaux inquiétants dans Bangkok.

A priori, l’objectif est atteint, car la pluie est tombée au matin du 15 janvier sur Bangkok pendant plusieurs heures. Cependant, il convient de s’inquiéter sur la qualité de l’air dans la capitale thaïlandaise. Selon Greenpeace, il s’agit du pire épisode de pollution depuis un an dans cette ville. Elle est la conséquence d’une convergence de plusieurs facteurs incluant l’absence de vent, l’humidité et la présence d’un couvercle d’air chaud au-dessus de la capitale. Il reste comme dans d’autres grandes métropoles, que les épisodes sévères de pollution, sont de plus en plus fréquents à Bangkok.

Le pays et la capitale doivent maintenant gérer par exemple, un parc voitures en augmentation exponentielle, qui reflète à la fois la bonne santé économique globale, mais qui fait de Bangkok, une ville qui compte aujourd’hui quelque 9,8 millions de voitures, pour une population d’environ 12 millions d’habitants.

Concernant la technique employée par les autorités thaïlandaises, ils la connaissent bien, car elle a été développée par le défunt roi Bhumibol Adulyadej, c’est d’ailleurs la Thaïlande qui en détient le brevet. Le procédé consiste à injecter des produits chimiques dans les nuages, afin d’augmenter l’humidité et de favoriser la formation de gouttes de pluie. Cela demande parfois plusieurs essais, car il faut une analyse très fine, pour prendre en compte par exemple, la direction et la vitesse du vent, qui portera les nuages, là où l’on souhaite obtenir la pluie.

A plus long terme, gageons que le gouvernement Thaïlandais va efficacement se pencher sur ce problème de pollution, afin de garder à la capitale tout son pouvoir attractif sur le plan touristique et garder à sa population un bon cadre de vie.

Crédit photo : nu anucha

 

Laisser un commentaire