Propos polémiques : dans la famille Trump, je demande le fils

Dans la série, déclaration polémique, du côté de la famille Trump, pas de quoi s’inquiéter, la relève est prête, car quand ce n’est pas le père, c’est le fils aîné qui s’en charge. Il vient tout simplement de comparer le mur que veut construire son père au mur d’un zoo. On imagine facilement, qui sont les “animaux”.

C’est en voulant défendre la nécessité, l’utilité et surtout la pertinence du mur imaginé par son père, pour résoudre à peu près tous les problèmes de terrorisme, que le fils aîné du président américain, a expliqué que “les murs, ça marche“. Il a ensuite expliqué pourquoi sur Instagram, avec ces termes, “vous savez pourquoi vous pouvez apprécier une journée au zoo ? Parce que les murs, ça marche“.

Bien que cette déclaration fût un message éphémère, qui a été mis en ligne après la déclaration solennelle de son père à la nation américaine, le message a tout de même fait des remous. Ce n’est hélas pas une première, pour Donald Trump Jr. A l’instar de son père, il s’est déjà fait remarquer avec des déclarations polémiques sur les réseaux sociaux.

Par exemple, pendant la campagne présidentielle de 2016, à propos de l’accueil de réfugiés syriens, en les comparants à des bonbons empoisonnés. Il avait écrit un tweet “si j’avais un bol de Skittles et je vous disais que trois d’entre eux allaient vous tuer, est-ce que vous en prendriez ? C’est notre problème de réfugiés syriens“.

Tel père, tel fils, avec cette comparaison du zoo, il rejoint son père, qui avait commencé sa campagne en traitant les immigrés mexicains de “violeurs”, délinquants et trafiquants de drogue.

Ceci dit, en y réfléchissant bien, si l’on compare le mur avec ceux d’un zoo, il apparaît alors finalement, que ce sont les Américains, qui sont dans la cage et le reste du monde à l’extérieur. Certes, les murs et les grillages protègent, mais dans ce cas précis, comme ce sont habituellement les animaux qui sont à l’intérieur, qui se protègent de qui ?

Crédit photo : eric muhr

 

 

 

Laisser un commentaire