Plus de la moitié de la population mondiale sera bientôt connectée à internet

Certains s’en réjouiront, d’autres resteront plus dubitatifs devant la nouvelle, cependant les faits sont là. Dans quelques mois, plus de la moitié de la population mondiale, sera connectée à internet selon l’ONU. De son côté, l’Union internationale des télécommunications (UIT), a salué vendredi à Genève “une avancée importante”.

Le directeur général Houlin Zhao, ne cache pas ses ambitions quand il déclare, “largement trop de personnes dans le monde attendent toujours de récolter les bénéfices de l’économie numérique”. L’effort doit se maintenir pour continuer cette progression sans omettre, que la quantité ne doit pas faire oublier la qualité et l’accessibilité. A ce sujet, la réduction des prix des connexions, doit rester une importante priorité, a également insisté de son côté un autre dirigeant de l’UIT.

Dans les pays développés, la connectivité est passée en 13 ans de 51,3 % à plus de 80 %. Dans les pays en voie de développement, ce taux s’est amélioré de 7,7 à 45,3 % sur la même période. D’un côté, l’amélioration la plus importante a été observée en Afrique, elle est passée de 2,1 % à près d’un quart de la population. Par contre, l’Europe a logiquement quelque peu ralenti, car le taux s’établit maintenant à 79,6 % et le continent américain à 69,6 %. Plus de 54 % de la population des Etats arabes et 47 % de celle de l’Asie/Pacifique sont aussi connectés.

Même constat pour l’accès à la téléphonie mobile, le nombre d’abonnements dépasse même celui de la population mondiale. L’extension la plus importante de ces cinq dernières années en la matière, a été observée en Asie/Pacifique et en Afrique. En revanche, un recul a affecté l’Europe et les Etats arabes.

Au total, 96 % de la population, est couverte par un réseau de téléphonie mobile, de même que l’accès possible à un dispositif 3G.

A noter, pour compléter le tableau, que les connexions internet au large bande fixe continuent d’augmenter. Elles ont atteint 69,1 abonnements pour 100 habitants ou 1,1 milliard en 2018. Côté large bande mobile, le nombre est passé en un peu plus de dix ans de 268 millions à 5,3 milliards. Le taux atteint 61 abonnements pour 100 habitants dans les pays en développement et plus de 28 dans les Etats les plus pauvres.

Crédit photo : rawpixel

Laisser un commentaire