• Le gilet jaune, aussi en vigueur dans l’industrie du porno

    Le gilet jaune par ci, le gilet jaune par là, il est devenu omniprésent, donc fatalement, on devait retrouver les gilets jaunes dans les sites pornos. N’oublions pas le vieil adage qui dit que “si ça existe, il y a du porno à ce sujet”

    Pour l’instant, une certaine Chloé, seins nus sous son gilet jaune, arrête une voiture dans une contre-allée et propose comme revendication, une fellation et la proposition d’aller sur son site payant pour voir la suite de la vidéo de la “ma-nue-festation”. Gageons rapidement que le mouvement prendra de l’ampleur et les revendications deviendront plus nombreuses sur différents sites.

    Le porno va certainement s’accaparer la popularité des gilets jaunes pour développer de nouvelles situations scabreuses, dans lesquelles ce dernier fera figure de seul vêtement. Cependant, il ne faut pas oublier que de nombreuses revendications de ce mouvement peuvent être valables pour le monde du porno.

    L’industrie pornographique française est en proie à de nombreuses difficultés ces dernières années, et de nombreux soupirs et des plaintes ne sont pas seulement de plaisir.

    On peut retrouver des eurosceptiques, qui voient dans la concurrence venue de l’Est notamment Budapest et Prague, des raisons pour lesquelles les acteurs et actrices sont de moins en moins bien payés pour des productions parfois de plus en plus hards. On retrouve aussi des nostalgiques, façon “c’était mieux avant”, qui regrettent la part toujours plus importante et la concurrence de la gratuité sur internet, sans oublier les anti-mondialisations, un peu complotistes, qui ressentent un dénigrement, et se sentent les sacrifiés de la mondialisation du X.

    Du coup, les décors changent et les grands palaces et autres ambiances luxueuses des productions types Dorcel, font place au parking, au garage et autres maisons particulières, standard de sites bien moins reluisant.

    Parmi les gagnants, on trouve Jacquie et Michel, qui évoluent dans un contexte, plus dans l’air du temps, volontairement prolo et rural et moins bobo parisien, comme les gilets jaunes. Autre similitude, l’omniprésence de la voiture dans les vidéos, bien de chez nous, du site.

    Il reste, que ces productions qui jouent sur un registre ambiguë mi-amateur, mi-professionnel, sont parfois très limite. Les actrices, ne sont pas vraiment bien payées et se retrouvent à pratiquer des positions qu’elles n’avaient pas prévues. Surtout, elles n’ont pas toujours bien conscience à quel point cela va changer leur vie. De plus, si l’on gratte un peu, on remarque, que les producteurs et les réalisateurs sont pour leur part, très loin des personnages qu’ils mettent en scène.

    Une sorte de récupération qui pourrait bien être aussi un point commun avec nos gilets jaunes.

    Crédit photo : Ginger Chevalier EVE & Adam

     

     

     

    Laisser un commentaire

    Copyright Toute l'actu2012 | Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Ecrivez-nous !