En Inde, on peut être inviter à un mariage en tant que touriste payant

Le développement du tourisme envahit tout et les touristes s’invitent partout. Tout est prétexte pour faire découvrir de manière originale les us et coutumes de certains pays. En Inde, des agences de tourisme vendent des billets d’entrée aux mariages locaux.

Join My Wedding, est une petite entreprise, qui a eu l’idée de rassembler d’un côté, des touristes avides de découvertes et de moments qui sortent des sentiers battus et de l’autre, des mariés et leur famille, qui peuvent ainsi financer en partie une cérémonie, souvent particulièrement coûteuse.

Concrètement, la start-up propose un site web sur lequel les couples indiens répertorient les détails de ce qui va se passer durant leur mariage. Après la lecture des détails, les voyageurs internationaux intéressés peuvent alors acheter des billets pour les noces auxquelles ils souhaitent assister. Ce n’est pas un hasard, si ce sont les mariages indiens qui sont proposés. Ceux-ci, ont une réputation d’être haut en couleur et particulièrement bien fournis et opulents. Pour 200 dollars, les touristes peuvent assister à un véritable mariage indien. Ils sont particulièrement choyés et intégrés à la famille. Ils suivent les mariés dans chacun des rites du grand jour et peuvent ainsi voir en détail et vivre aux premières loges, chacune des coutumes locales.

Au passage bien sûr, l’entreprise prend une commission sur la vente de l’invitation et le reste revient aux mariés.

Cependant, il convient de dire que la présence de ces touristes étrangers, semble selon de nombreux témoignages donner une dimension supplémentaire au mariage. En effet, les touristes invités deviennent à leur tour une attraction pour leurs convives locaux.

Si cette démarche est actuellement encore assez confidentielle, les perspectives sont très alléchantes. Des millions de couples se marient chaque année en Inde. Les experts estiment la valeur de l’industrie du mariage en Inde à environ 40 milliards de dollars. Tous les ans, elle augmenterait d’environ 20 %.

Crédit photo : gillesnikon300DS Follow

 

 

Laisser un commentaire