Sexualité : les seniors se déclarent en majorité actifs et satisfaits

En matière de sexualité, les études ne manquent pas. Bien souvent, les résultats battent en brèche certains clichés. Cependant, les idées reçues ont la peau dure, surtout quand elles nous arrangent. Il en est une qui consiste à essentiellement relier la sexualité aux gens jeunes et de préférence beaux. C’est contre ce principe un peu idiomatique que l’étude menée par Bente Træen, professeur de psychologie de la santé à l’université d’Oslo avec un groupe de scientifiques européens, se positionne.

Cette étude révèle en effet une réalité bien différente. Ils ont interrogé sur leur sexualité, des personnes âgées de 60 à 75 ans dans quatre pays que sont la Belgique, la Norvège, le Danemark et le Portugal. Le résultat démontre, que la plupart des seniors de ces pays, se sont déclarés sexuellement actifs et satisfaits. Cela fait dire au Pr Bente Træen, “les personnes âgées ne sont pas asexuées. Pouvoir continuer à avoir des relations sexuelles doit donc figurer parmi les priorités en terme de soins médicaux apportés aux seniors”. L’étude a surtout montré, que même si le désir sexuel diminue avec l’âge, il existe toujours. Il suffit d’intégrer le fait, que les motifs de satisfaction ne sont pas les mêmes à 20 ans qu’à 70 ans.

Evidemment, les choses ne se sont pas passées exactement de la même manière suivant les pays. Si la méthode était la même, l’approche fut bien différente. Par exemple, la participation à cette étude, a été très différente, notamment entre pays nordique comme la Norvège et un pays méditerranéen comme le Portugal. Il s’agissait d’abord de contacter les personnes par téléphone, puis un questionnaire a été envoyé par courrier. Dans ce contexte, 68 % des Norvégiens contactés ont accepté de remplir le questionnaire, alors que seul 25 % des Portugais l’ont fait. De plus, bon nombre de ces derniers, ont changé d’avis après avoir reçu les questions écrites et n’y ont pas répondu.

Cette étude, ne s’est pas seulement contenté de révéler que les seniors sont actifs. On apprend par exemple, que les Norvégiens sont ceux qui se masturbent le plus souvent, ou du moins osent le déclarer. Les Portugais, ne semblent par contre, pas coutumiers de la pratique.

D’ailleurs, la vision de la masturbation expliquerait selon la Pr Bente Træen, un curieux paradoxe. En effet, l’étude démontre que ce sont les Portugais, qui sont les plus satisfaits de leur vie sexuelle et ils prétendent faire l’amour une à trois fois par semaine. Dans les trois autres pays, ce n’est que deux ou trois fois par mois. Or, étrangement, ce sont les femmes norvégiennes, qui se disent plus comblées.

On pourrait y voir un petit problème très latin d’exagération masculine. Or, selon la Pr Bente Træen, il faudrait aussi prendre en compte, que la masturbation est davantage perçue comme étant un élément important de la vie sexuelle en Norvège. Ce n’est pas le cas au Portugal, plus traditionnel, où les rapports sexuels priment sur tout le reste.

C’est vraiment plus facile de parler de la sexualité…des autres, on restera discret sur les pratiques Françaises.

Crédit photo : Franck Vervial

 

 

Laisser un commentaire