patrimoine-industrie-france-edf
Rentrée 2018 : le patrimoine français à l’honneur

Les 14, 15 et 16 septembre prochains, se dérouleront les journées européennes du patrimoine. L’occasion pour les curieux de découvrir les richesses historiques françaises mais aussi le fonctionnement de certaines grandes structures industrielles.

Le 17 mai 2017, le Parlement européen et le Conseil de l’Union annonçaient faire de 2018, l’« année européenne du patrimoine culturel ». Chaque année, depuis 1983, l’UE détermine en effet un thème spécifique visant à renforcer la cohésion entre pays membres, et à développer parmi les populations un sentiment d’appartenance à la communauté européenne.

Les Français à la découverte du patrimoine

L’année 2018 était donc consacrée à la valorisation du patrimoine culturel, défini comme l’ensemble des ressources culturelles et créatives, matérielles ou immatérielles dont la valeur pour la société a été publiquement reconnue”.

En France, c’est la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) qui a été chargée d’appliquer cette directive, en encourageant la mise en place de projets, et la distribution de labels spécifiques.

Une étape primordiale dans la réussite de cette année culturelle, sera sans doute les journées européennes du patrimoine, plébiscitées par les Français depuis leur création en 1984. En 2017, près de 12 millions de visiteurs étaient allés découvrir les quelques 17 000 sites ouverts au public, sous la coordination du ministère de la Culture.

Mais cette année, outre les classiques palais de l’Elysée, Sénat ou autres Château de Versailles, les visiteurs seront encouragés à aller découvrir ces « ressources culturelles et créatives, matérielles ou immatérielles dont la valeur pour la société a été publiquement reconnue », mises en avant dans le cadre de l’année européenne du patrimoine culturel.

Les sites industriels mis à l’honneur

En partenariat avec les grands groupes énergétiques, les Français pourront ainsi découvrir les coulisses de centrales nucléaires, thermiques, ou encore hydrauliques. Une opportunité rare de découvrir la technologie à l’oeuvre, et le travail fournit par les professionnels pour nos usages quotidiens.

Qui en effet, ne s’est jamais demandé quel circuit se cache derrière l’interrupteur du salon, d’où provient l’eau de la salle de bain, ou encore comment est chauffée celle des radiateurs de la maison ? De nombreux sites ont préparé des parcours pédagogiques, animés le plus souvent par des employés expérimentes, afin de répondre à toutes ces questions et de faire découvrir les rouages d’un patrimoine aussi méconnu que primordial.

Seront par exemple ouverts au public la centrale géothermique de Champigny-sur-Marne, ou encore l’usine marémotrice de la Rance, entre Dinard et Saint-Malo. Les centrales nucléaires de Flamanville ou Bugey figurent aussi parmi les attractions privilégiées de ces journées. Une occasion unique pour les amateurs ou pour les réticents de notre modèle énergétique, d’entrer « au coeur du réacteur ». Car qu’on le veuille ou non, la France possède le deuxième plus grand parc nucléaire au monde et une filière des plus novatrices.

Des initiatives appréciées du grand public

En réalité, le tourisme industriel a le vent en poupe : chaque année, 12 millions de personnes font le déplacement pour découvrir les coulisses de plus de 2500 entreprises françaises. Un engouement que les professionnels de l’énergie comme l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (l’Andra), EDF, Engie ou la Compagnie nationale du Rhône (CNR) ont su anticiper en ouvrant leurs sites industriels au public. EDF, par exemple, est la deuxième société la plus visitée, avec 400 000 personnes accueillies chaque année dans ses centrales hydrauliques, nucléaires ou éoliennes.

En plus de sa participation aux journées du patrimoine et toujours dans un souci de transparence, d’information et d’interaction avec le public, EDF organisera cette année, les 29 et 30 septembre 2018, la huitième édition des journées de l’industrie électrique. Plus d’une soixantaine de sites à travers toute la France s’ouvre à vous. Dépêchez-vous, les places sont limitées et les inscriptions se terminent le 02 septembre prochain ! Une opportunité pour le public de découvrir ces sites uniques, auquel nous faisons quotidiennement appel sans toutefois les connaître.

Laisser un commentaire