Mondial Russe : le vainqueur a ses raisons, que le perdant ne peut pas ignorer

L’Equipe de France est championne du monde. Nous ne pouvons que nous en réjouir, même si certains esprits chagrins vont évidemment faire la fine bouche. Il serait bon de rappeler, que s’il est salutaire de faire remarquer certains manques et certaines erreurs, il ne faudrait pas les mettre en priorité et ne plus voir que cela. Chez nos amis étrangers, c’est un peu pareil, si la critique du champion est facile, elle ne doit pas faire oublier des flops, autrement plus gros dans leurs rangs, dont voici quelques exemples.

Dans la série, je ne tiens pas vraiment mon rang, nous trouvons l’Allemagne, peut-être un peu trop sûr d’elle-même, une élimination aussi précoce constitue une des “belles surprises” du mondial.

Du coup, on pense immédiatement à l’Espagne, qui a licencié son sélectionneur juste avant le Mondial et qui doit sérieusement revoir sa conception tactique qu’elle a poussée certainement à l’extrême. Si l’on reproche aux Français de refuser le match en laissant le ballon aux autres, que dire d’une équipe qui garde le ballon, sans prendre de risque et sans attaquer juste pour que l’adversaire ne l’ait pas ?

Cela nous amène aux fameuses superstars. Le Portugais Cristiano Ronaldo et l’Argentin Lionel Messi, ont été éliminés en 8e de finale. Ils ont payé un manque de collectif autour d’eux, ils sont devenus plus à l’aise pour la course au ballon d’or. Le cas du Brésilien Neymar, en est presque devenu risible et il marquera de son empreinte et de ses roulades les pelouses russes.

Nous serons nettement plus attristés par la faiblesse générale des équipes africaines qui disparaissent toutes dès le premier tour. Cela nous fait revenir en 1986, il va falloir du travail à tous les étages pour refaire surface au Qatar.

Il y aurait bien d’autres choses à dire, mais n’oublions pas d’abord, de mettre en avant la belle et complète équipe Belge, les talentueux Croates, les courageux Russes, l’extraordinaire attitude générale des Japonais. Toutes ces équipes ont rendu la victoire des Français, encore plus belle et nous remplissent de fierté, pas celle qui vise à rabaisser les autres, mais celle qui élève au-dessus, juste pour quelques instants.

Crédit photo : Marco Verch

 

Laisser un commentaire