Football : le mercato d’hiver s’est lui aussi emballé

Les transferts dans le football prennent décidément des dimensions folles. Du coup, le marché d’hiver a lui aussi suivi l’évolution. Souvent critiqué pour son manque d’intérêt, le mercato d’hiver 2018, s’est révélé particulièrement mouvementé. L’Observatoire du football indique, que ce sont près 1,067 milliard d’euros qui ont été dépensé par les clubs européens des cinq grands championnats.

Nous assistons donc comme pour l’ensemble des transferts à une augmentation régulière des dépenses lors du mercato hivernal depuis 2010, si on excepte 2011. Il ne devrait plus longtemps traîner sa réputation de simple mercato de seconde zone, servant d’éventuel “réparation” ou “d’ajustement”. Finie, la litanie de joueurs cherchant simplement à se relancer, finie la pléiade de prêts, et la liste sans fin de transferts au rabais, juste pour compléter l’effectif et créer un éventuel “choc psychologique” pour relancer des clubs en perdition.

Si de nombreux transferts réalisés cet hiver ne sont que des suites logiques de ce qui s’est passé cet été, ils représentent de vrais choix sportifs et financiers. Cette fois, on joue dans une autre catégorie avec le transfert de Coutinho, ou les efforts de Liverpool, qui n’a pas réussi à obtenir un défenseur central de talent cet été pour faire venir Virgil Van Dijk. Même son de cloche pour City, qui mise 65 millions sur Laporte.

De nombreux clubs, utilisent clairement ce mercato, non plus simplement pour corriger l’effectif, mais pour devancer tout le monde, et déjà construire celui de l’année prochaine. En cela, ce mercato hivernal est presque devenu désormais incontournable.

Comme d’habitude, c’est la Premier League, qui a largement agité ce mercato hivernal en doublant presque ses dépenses de 545 en 2018 contre 280 millions en 2017. Il en est de même pour la Liga, qui va allègrement battre son record avec 319 millions, contre 37 millions d’euros de 2017. Notons au passage, que dans ces 319 millions, la moitié concerne le transfert de Coutinho au Barca. De son côté, la Ligue 1 ne semble pas touchée par la fièvre acheteuse. Ce sont 66 millions, qui ont été dépensés contre 199 la saison passée. Il faut dire, que le PSG se remet doucement de son mercato d’été, il a préféré rester discret en enregistrant juste l’arrivée “gratuite” de Lassana Diarra.

Crédit photo: What’s-up

 

 

Laisser un commentaire