Emploi dans l’UE : la dégradation des conditions de travail, et la vulnérabilité des travailleurs augmentent

Une récente enquête de la Commission européenne, vient de confirmer ce que l’on se doutait déjà très fortement. A savoir, que les conditions de travail des travailleurs Français se dégradent. Le recours accru aux contrats à durée déterminés, a nettement fait augmenter la vulnérabilité. La France ne constitue pas une exception, car il en est de même dans de nombreux pays de la Communauté européenne, où les disparités sont grandes.

Si l’on globalise, l’enquête nous apprend qu’un salarié sur six dans l’Union européenne, est un travailleur à bas salaire. La multiplication des embauches, en CDD très courts, et la forte hausse du recours à l’intérim, qui est perçu du côté des entreprises comme une réponse indispensable aux fluctuations du marché, continue à favoriser la précarité sur le marché du travail.

Ce sont les femmes et les plus jeunes, qui apparaissent comme les plus vulnérables. Tout d’abord, les femmes sont plus vulnérables sur le marché de l’emploi en moyenne dans 15 pays de l’UE. Cependant, l’étude précise tout de même, que “la vulnérabilité des hommes est ainsi plus importante en Grèce, en Espagne, en France, en Belgique & Luxembourg, en Irlande et au Royaume-Uni”.

Ensuite les jeunes et les plus âgés, sont eux aussi plus exposés aux aléas des conditions de travail. D’un côté, la vulnérabilité s’est renforcée à partir de 2000 pour les personnes âgées de plus de 55 ans, et de l’autre, les moins de 25 ans sont toujours également très exposés aux conditions de travail dégradées.

C’est donc sans grande surprise que l’enquête nous amène à synthétiser en disant que pour avoir tous les atouts de son côté, il vaut mieux être un homme entre 25 et 30 ans avec un contrat de travail permanent.

A tout cela, l’enquête rajoute aussi, qu’il vaut mieux travailler dans une grande entreprise, qui apparaît, en ces temps de grandes variations moins sujettes aux difficultés économiques que les petites.

Crédit photo : MPD01605

 

 

Laisser un commentaire