Bilan de cet été : tendance à la hausse pour le tourisme

On referme les parasols, on rentre les chaises longues, la saison touristique d’été est finie et vient le temps des bilans. Les professionnels affichent un sourire soulagé, pas de quoi tendre à l’euphorie, mais comme le signale le directeur du cabinet Protourisme, “le bilan de la saison d’été va être positif, avec un bon mois d’août“.

Après un mois de juillet mitigé, comme le climat, le bilan positif est surtout l’œuvre du mois d’août. Cependant, l’état des réservations laisse à présager un bon mois de septembre.

Parmi les bonnes surprises, il faut noter les excellents chiffres de la ville de Paris, et ses alentours. L’indicateur du revenu par chambre disponible (RevPar) de la capitale sur les deux mois d’été enregistre une hausse de 5,2 %, soit à 117,70 euros. L’Ile-de-France a vu son RevPar grimper de 9,4 %, c’est bien plus que la moyenne nationale qui est de 3,7 % sur les mois de juillet et août. Même son de cloche du côté des façades maritimes, qui enregistre, mais à un degré moindre, des chiffres en augmentation.

Grosse satisfaction aussi chez les plateformes de location. Emmanuel Marill, directeur France d’Airbnb explique, “c’est une très belle saison d’été, on totalise 5 millions d’arrivées voyageurs en France, soit une augmentation de 40 %“, sur un an. Emmanuel Marill en profite pour mettre en avant, et saluer le retour des Asiatiques. La clientèle japonaise est en hausse de 60 %, la clientèle coréenne en progression de 20 %, et la clientèle chinoise en augmentation de 35 %.

Le ciel apparaît donc bien dégagé, cependant, il reste bien sûr quelques nuages dans ce presque parfait azur. Roland Héguy, président de l’Umih fait remarquer à juste titre, que “l’hôtellerie française signe un bel été, mais les pays voisins européens sont devant nous, il ne faut pas s’endormir“. En effet, si la France enregistre une hausse de 3,7 % de RevPar pour l’été, l’Espagne enregistre une hausse de 6,1 % et le Portugal une hausse de 5,6 %.

La France, a semble-t-il en partie effacé les stigmates touristiques des attentats de l’été dernier. Cependant, elle subit une rude concurrence de la part de l’Espagne ou du Portugal qui affichent globalement des résultats supérieurs.

Crédit photo : Viktor Bakhmutov

Laisser un commentaire