Homs: Paris à un cessez-le-feu

La France a appelé la Syrie à instaurer un cessez-le-feu à Baba Amr, le quartier de Homs bombardé depuis plusieurs semaines. L’objectif est de permettre une “évacuation sûre et rapide” de la journaliste française Edith Bouvier, indiquant ainsi implicitement que cette dernière se trouvait toujours à Homs.

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, a déclaré attendre « du gouvernement de Damas qu’il réunisse toutes les conditions d’une évacuation sûre et rapide, notamment par un cessez-le-feu immédiat sur Baba Amr”,
Faisant référence aux journalistes français Edith Bouvier et William Daniels, le porte parole a précisé que “la France est mobilisée pour réussir l’évacuation prioritaire de ses deux ressortissants bloqués à Homs, en liaison avec les autorités syriennes, le CICR et le Croissant-Rouge”.

Edith Bouvier, journaliste freelance travaillant pour Le Figaro, a été grièvement blessé le 22 février dernier lors d’un bombardement qui a coûté la vie à la journaliste du Sunday Times Marie Colvin et au photographe français Rémi Ochlik.

Egalement blessé à Homs, le photographe britannique Paul Conroy est lui arrivé au Liban après avoir été exfiltré de la ville syrienne. Un autre journaliste, Javier Espinosa, se trouvait également à Homs.

Laisser un commentaire