Faut-il s’inquiéter des fibromes ?

Les fibromes sont le plus souvent dépourvus de symptômes et passent de ce fait inaperçus jusqu’à un niveau donné.

Les fibromes ont la particularité de passés inaperçus car ils sont dépourvus de symptômes dans la plupart des cas. Dans des cas rares, ils peuvent être suivis de saignements ou des douleurs ou d’autres indispositions qui nécessitent des traitements.

Ces tumeurs qui sont pour la plupart du temps bénignes touchent de nombreuses femmes et sont sources d’angoisse. Comment en venir à bout donc de ces tumeurs qui ne dégénèrent que rarement.

Les fibromes sont découverts souvent très tard et dégénèrent très rarement en tumeurs cancéreuses. Habituellement, le fibrome a la taille d’une bille, mais dans les cas extrêmes peut atteindre la taille d’une pamplemousse.

Il se développe dans l’utérus et est à l’origine de certains symptômes désagréables qui peuvent pourrir l’existence de la patiente. Au nombre de ces troubles, on peut retenir des douleurs pelviennes, des règles abondantes, irrégulières et prolongées et parfois accompagné des caillots.

On peut aussi constater des saignements en dehors des règles et des douleurs lors des rapports sexuels. La patiente peut aussi ressentir des douleurs dans le dos et les jambes et constater que son abdomen a augmenté de volume.

Dans de très rares cas, on peut constater une détérioration de ces symptômes. Il faut aussi remarquer que le fibrome n’empêche pas le déroulement normal d’une grossesse.

La découverte du fibrome est souvent le fruit d’un hasard lors d’une consultation gynécologique. Le diagnostic est posé par le touché vaginal qui permet au médecin de le palper. Une radio de la zone pelvienne permet de confirmer le diagnostic.

Le diagnostic permet au médecin de prescrire un traitement adéquat. L’ablation n’est plus la seule solution au fibrome. Il existe de nombreux traitements qui peuvent permettre d’en venir à bout. Des traitements hormonaux à l’embolisation artérielle, en passant par l’intervention chirurgicale. Chacun des traitements a des avantages et des inconvénients. Il convient donc d’en discuter avec son médecin avant d’en adopter un.

Laisser un commentaire