Fibre de carbone : création de 2500 postes dans les Pyrénées

Avec la vague de suppressions de postes depuis le début de la crise de l’euro, enfin une nouvelle qui donnera une lueur d’espoir.

Le groupe japonais TORAY a choisi la France pour installer son pole mondial de fibres de carbone. Il s’agit en l’occurrence du site de Lacq dans les Pyrénées.

Cet investissement de plus de 500 millions d’euros va drainer la création de 2500 emplois dans le pays.

Cette opération permettra au Japon de se rapprocher encore plus de la France et principalement de son client majeur Airbus avec qui il a déjà signé un contrat de livraison de carbone sur 15 ans.

Le groupe est spécialisé dans le textile et les matériaux composites. Le choix définitif du site sera confirmé dans les tous prochains jours.

Laisser un commentaire