Des milliers de platanes abattus

Les régions du Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées dénoncent le désengagement de l’Etat, propriétaire du Canal du Midi, suite à l’abatage de très nombreux platanes malades. En réponse, une campagne de reboisement des bords du canal a été lancée par la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.

C’est à Trèbes, dans l’Aude, que la ministre a planté le premier platane platanor, une variété résistante au champignon tueur, le chancre coloré. Depuis des années, ce champignon a la fâcheuse tendance à ravager les bords du canal, obligeant à abattre près de 4000 arbres sur les 42 000 qui existent entre Toulouse et Agde.

De plus, la ministre a fait appel à «une grande mobilisation pour sauver le Canal du Midi», ouvrage classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Face à l’obstacle budgétaire, elle propose aux grandes entreprises de parrainer la replantation des platanes. Les particuliers peuvent aussi financer la plantation d’un de ces arbres.

Laisser un commentaire