La lutte contre les trafiquants de corne de rhinocéros s’intensifie

L’Afrique du Sud va envoyer une équipe d’experts pour réaliser des prélèvements ADN sur des cornes de rhinocéros saisies à la douane à Hong Kong en provenance d’Afrique du Sud.

La cargaison comportait au total 33 cornes de rhinocéros, mais aussi 758 baguettes chinoises et 127 bracelets en ivoire.

Ces échantillons permettront de savoir si les cornes ont été sciées sur des animaux braconnés dans des réserves du pays.

La saisie, qui s’élève à 2,2 millions de dollars, est le fruit de l’alliance entre l’Afrique du Sud et la Chine, pour faire face à la recrudescence de ce type de trafic. Le braconnage est une activité prolifique pour les braconniers, et elle menace la survie des rhinocéros.

Laisser un commentaire