Novembre 2011 a dépassé d’environ 3°C les moyennes saisonnières

La France a connu un automne 2011 «exceptionnellement chaud et extrêmement sec sur une grande partie du pays», avec un mois de novembre qui devrait être le deuxième plus chaud depuis le début du XXe siècle, a indiqué Météo-France.

Si les pluies de cet automne ont été «nettement excédentaires sur les zones méditerranéennes», les précipitations sont en revanche «très largement déficitaires partout ailleurs», avec des déficits souvent supérieurs à 50% voire 60%, dans l’ouest, le sud-ouest et le nord-est de la France.

«Tout le reste du pays est nettement déficitaire en termes de précipitations, avec un déficit très important sur les 4/5 de la France» même si l’automne 2011 ne sera vraisemblablement pas un record en la matière.

Alors que 2010 était en France l’année la plus fraîche des deux dernières décennies (à égalité avec 1999), tous les mois de l’année 2011 ont été plus chauds que la normale (moyenne de référence 1971-2000)”, à l’exception de juillet. Globalement, «l’automne s’apparente à ce qu’on avait pu observer au printemps», à la fois pour les températures hors normes (2,5°C au-dessus de la normale) et le déficit de précipitations, résume Météo-France.

Laisser un commentaire