Un collectionneur pas comme les autres

Une trentaine de corps momifiés, habillés en femme… Voilà ce qu’a découvert la police russe mi-novembre chez un ”collectionneur”.

Les enquêteurs étaient sur la piste d’un profanateur de cimetière quand ils ont découvert ce spectacle macabre. Cette histoire est digne d’un scénario de film, un peu comme l’affaire Ed Gain qui influença le film Massacre à la tronçonneuse.

 Un des enquêteurs a déclaré que pendant une perquisition de l’appartement et du garage, l’équipe a trouvé « 29 poupées de taille humaine, qu’il avait fabriquées, portant les vêtements de personnes exhumées ». Drôle de hobby !

 L’homme est un historien féru de toponymie, présenté par ses proches comme un érudit quelque peu excentrique. Erudit, peut être ; excentrique, sûrement!

Laisser un commentaire