La fin de l’euro pour la fin de l’année ?

Jacques Attali, économiste et directeur de PlaNet Finance pense qu’il y a une chance sur deux que l’euro n’ira pas au delà de noël 2011.

La zone euro est en difficulté et ses dirigeants peinent à trouver une solution de sortie de la crise qui la secoue. Ce qui amène le célèbre économiste à parier plus d’une chance sur deux sur la disparition de la monnaie unique d’ici noël 2011.

Selon lui, plutôt que de s’inquiéter sur les points AAA que la France risque de perdre dans le système de notation, il faut plutôt s’interroger sur le sort de l’euro qui est appelé à disparaître avant noël.

Pour lui, il n’y a qu’une solution pour éviter d’en arriver à une telle extrémité. Dans un premier temps, il s’agit pour la BCE de racheter en urgence les obligations d’Etat. Ensuite, il faudrait qu’il y ait un accord entre les états membres de l’euro.

Un accord qui se traduit par le contrôle de chaque pays du déficit budgétaire des autres. Enfin, il faut permettre à l’Europe d’avoir des recettes fiscales et d’émettre des euros bonds. Ces trois actions doivent se faire simultanément, sans quoi la fin de l’euro sera pour bientôt.

Laisser un commentaire