JMJ: Pèlerins et manifestants laïcs se crèpent le chignon

Tandis que depuis trois jours Madrid est le théâtre du rassemblement des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), et que l’arrivée du pape est imminente, 4 000 défenseurs de la laïcité ont manifesté mercredi sur le passage des pèlerins à l’appel d’environ 140 associations de défense de la laïcité, de chrétiens progressistes, de militants de gauche ou de la cause homosexuelle.

Manifestants laïcs et pèlerins ont défilé dans une atmosphère hostile, finissant par se retrouver face-à-face sur la place de la Puerta del Sol, dans le centre, de part et d’autre d’importants cordons de policiers qui les séparaient. Les anti-laïcité ont été accueillis aux cris de «Vive le pape», «Cette jeunesse est celle du pape». D’autres chantaient «Alleluia», priaient ou jouaient de la musique. Les laïcs criaient «Dieu oui, le pape non».

A la tombée de la nuit, des conflits ont éclaté entre manifestants anti-pape et policiers lorsque ces derniers ont interpellé un manifestant qui tentait de s’en prendre à eux à coups de bouteille. Plusieurs milliers de manifestants laïcs s’étaient rassemblés dans la soirée derrière une pancarte portant les mots «De mes impôts, zéro centime pour le pape. Etat laïc». Certains avaient décidés de rester sur place et les policiers anti-émeutes n’ont délogé les derniers manifestants qu’en fin de soirée, prenant position en plusieurs points de la place. Sept personnes ont été interpellées et onze blessées.

Une réponse à JMJ: Pèlerins et manifestants laïcs se crèpent le chignon

Laisser un commentaire