Angleterre: pillages et incendies s’étendent

Birmingham et Liverpool ont été secoués par une vague de violences dans la nuit du lundi au mardi, comme les trois quartiers au sud de Londres, Croydon, Lewisham et Peckham, l’ont été ce weekend. la situation empire et les émeutes s’étendent sur de nouvelles zones et de nouvelles villes.

Lors d’une conférence de presse improvisée devant Scotland Yard, le chef de la police, Tim Godwin a fait part de la nécessité pour les parents de s’assurer que leurs enfants étaient en sécurité:« Il y a des troubles importants dans un certain nombre de quartiers à travers Londres. Par conséquent, beaucoup de policiers sont déployés, mais je demande aux parents de commencer à contacter leurs enfants pour leur demander où ils se trouvent ».

Dans la soirée de lundi, le quartier de Hackney, dans l’est de la capitale, a été le théâtre de rassemblement de jeunes qui ont pillé des magasins et un camion. Plusieurs voitures ont également été incendiées jusqu’à ce que la police repousse les émeutiers.

Des délits semblables ont eu lieu à Liverpool, dans le nord-ouest de l’Angleterre où plusieurs voitures ont été incendiées. Le porte parole de la police, Andy Ward, a déclaré: « Aucune violence ne sera tolérée dans les rues de Liverpool et nous avons pris des mesures rapides et fermes pour y répondre ».

De son côté, la police de Scotland Yard a fait savoir qu’elle avait procédé au déploiement de 1.700 policiers supplémentaires dans la capitale pour faire face à la situation. Au total, la police a arrêté 215 personnes, parmi lesquelles un garçon de onze ans. Les premiers troubles avaient éclaté à la suite d’une manifestation samedi soir pour réclamer « justice » après la mort d’un homme de 29 ans, Mark Duggan, tué jeudi lors d’un échange de tirs avec la police à Tottenham dans le nord de Londres.

Pour faire face à la situation, James Cameron a écourté ses vacances. Le Premier ministre britannique séjournait en Toscane en Italie, mais une réunion d’urgence mardi avec les services de secours l’oblige à rentrer plus tôt que prévu. Son cabinet a annoncé dans un bref communiqué qu’il allait s’entretenir avec la ministre de l’Intérieur et le chef de la police.

Laisser un commentaire