Ségolène Royale: un livre et “une envie de gagner”

Ségolène Royale s’apprête à publier un livre aux Éditions Plon, le 22 août, intitulé: Lettre à tous les résignés et aux indignés qui veulent des solutions.

Ségolène Royale parle de son livre comme une synthèse «assez dense» de «vingt-cinq ans de vie politique» et de son «expérience de la campagne de 2007». l’ouvrage fait 160 pages et «permet de clarifier ma vision de la France et la façon dont j’entends être la candidate et, je l’espère, la présidente des solutions», a-t-elle déclaré mercredi au cours d’un point de presse, Rue de Solferino. Son livre a avant tout «pour vocation d’ouvrir la rentrée politique» dont la primaire socialiste des 9 et 16 octobre sera le temps fort.

Elle est devancée à l’heure actuelle par François Hollande et Martine Aubry, mais affirme ne pas y accorder trop d’importance. «Vous avez vu ce qui s’est passé à Europe Écologie…», suggère-t-elle, laissant penser qu’elle pourrait, comme Eva Joly a su le faire face à Nicolas Hulot, déjouer les pronostics. Pour y parvenir, elle a décidé d’écourter ses congés : «Je n’ai pas de vacances, juste quelques moments de repos», confie-t-elle avant d’assurer qu’elle est «en pleine forme» et «concentrée sur (son) objectif».

la présidente de la région Poitou-Charentes se dit «la plus prête» face à ses compétiteurs, celle «qui a la position la plus claire», celle qui est la plus «en cohérence entre ses paroles et ses actes». Elle est aussi «mondialement connue». Elle est, encore, celle qui est «la plus à même de rassembler les socialistes». En 2007, la candidate choisie par les militants avait eu du mal à imposer sa ligne aux caciques du PS. «Maintenant, je sais m’y prendre», assure-t-elle, rire à l’appui.

Bref, Ségolène Royal est la candidate à la primaire «qui a le plus envie de gagner». «Tout se mérite», assure-t-elle en promettant que «la campagne de septembre va être intense».

Laisser un commentaire