Pierre Dukan a prescrit Mediator comme coupe-faim

Pierre Dukan, le médecin nutritionniste, connu pour son régime amaigrissant éponyme était assigné mardi devant le tribunal correctionnel de Toulon (Var) en raison de son refus de communiquer le dossier médical d’une patiente à qui il avait prescrit du Mediator, médicament également réupté pour ses propriétés coupe-faim.

Il ne s’est pas présenté à l’audience mais a rédigé une lettre à l’attention de l’avocate de la plaignante, affirmant : « Je me place derrière ma patiente […]. Je souhaite que la lumière soit faite, croyez en mon soutien. » Dans cette lettre, le Dr Dukan écrit notamment à propos du Mediator : « Nous avons manqué d’information. »

Sa patiente, Marie-Claude Benkemoun, 68 ans, domiciliée à Solliès-Pont (Var), souffre d’une valvulopathie aortique, un dysfonctionnement cardiaque. « Le Dr Dukan, qui est mon médecin depuis quarante ans, m’a adressé seulement, depuis septembre 1991 quatre fiches qui correspondent, selon lui, à dix ans de suivi médical », s’est-elle étonnée.

Le laboratoire Servier (fabricant de Médiator) est également assigné dans ce dossier par Mme Benkemoun, afin qu’une expertise médicale soit menée dans le but d’établir un un lien de cause à effet entre le médicament et sa valvulopathie. Les délibérés seront rendus le 16 septembre.

Antidiabétique largement détourné comme coupe-faim, le Mediator aurait fait entre 500 et 2.000 morts pour des dysfonctionnements cardiaques, en plus de trente ans, avant d’être retiré du marché français en novembre 2009.

Laisser un commentaire