Massacre norvégien: le suspect veut s’expliquer publiquement

L’auteur présumé du massacre qui a eu lieu en Norvège vendredi, Anders Behring Breivik, va comparaître devant le juge ce lundi 25. La police norvégienne a fait savoir qu’elle demanderait huit semaines de détention provisoire à son encontre au lieu des quatre semaines réglementaires, ainsi qu’une audience à huit clos.

Anders Behring Breivik a de son coté fait la requête  d’une audience publique lui ainsi que l’autorisation de revêtir une “uniforme”.  Son avocat, Geir Lippestad a déclaré qu’ Anders Behring Breivik «veut s’expliquer pour ce qu’il a fait. Il veut le faire publiquement». Le juge, Kim Heger, décidera en premier lieu du caractère publique ou non de l’audience puis  se prononcera sur la question de la détention provisoire. Une minute de silence est prévue dans le pays à midi.

Dimanche, la famille royale norvégienne, le Premier ministre Jens Stoltenberg et de nombreux officiels ont pris part à Oslo à une messe en hommage aux victimes de la fusillade et de l’explosion qui ont fait 93 morts, selon un nouveau bilan donné dimanche. Plusieurs centaines d’anonymes, se sont aussi donnés rendez-vous devant l’édifice pour la commémoration des victimes.

«Nous sommes rassemblés sous les signes du deuil et de l’espoir», a déclaré l’évêque d’Oslo, Ole Christian Kvarme alors qu’au même moment, à Rome, le pape Benoît XVI appelait les fidèles à «abandonner pour toujours la voie de la haine et fuir les logiques du mal».

Laisser un commentaire