La bactérie E.coli persiste et signe

La bactérie E.coli continue de faire des ravages. Deux nouvelles  personnes ont été hospitalisées hier à Bordeaux pour un syndrome hémolytique et urémique et quatre autres sont mortes en Allemagne, ce qui porte le nombre de victimes à 46 Outre-Rhin.

Les autorités sanitaires allemandes ont du constater le décès de quatre nouvelles personnes touchées par la bactérie E.coli entéro hémorragique, Eceh. Cette bactérie, découverte il y a maintenant plusieurs semaines, a tué 46 personnes en Allemagne et 47 personnes en Europe.

Cette nouvelle a été accompagnée par celle de l’entrée de deux nouvelles personnes atteintes d’un syndrome hémolytique et urémique lundi 27 juin au CHU de Bordeaux, portant à neuf le nombre de patients soignés actuellement pour ce type de pathologie causée par la bactérie E.coli. Les soupçons concernant la consommation de graines germées consommées lors d’une kermesse à Bègles semblent trouver confirmation. L’Agence régionale de Santé a fait savoir que quatre personnes s’étant rendus à cette kermesse ont consulté leur médecin traitant pour des diarrhées sanglantes.

Par ailleurs, selon la société britannique , fournisseur des graines, cette contamination serait propre à la France, “l’épidémie française semble être centrée sur un évènement spécifique (…) cela nous laisserait penser que quelque chose de propre à la région de Bordeaux, ou la façon dont le produit a été manipulé et germé, est responsable de l’incident et non nos graines“.

Laisser un commentaire