Les français continuent de se shooter aux antibiotiques

Malgré une baisse de la consommation depuis 2009, les français restent de grands consommateurs d’antibiotiques en Europe. Une tendance qui inquiète l”Afassps en raison de l’émergence de bactéries résistantes aux antiobiotiques.

Plusieurs campagnes d’information menée par l’Assurance maladie avaient permis de provoquer une baisse de 16% de la consommation d’antibiotiques en France entre 1999 et 2009. Mais aujourd’hui, les Français se situent toujours à la seconde place des citoyens européens qui utilisent le plus cette classe de médicaments, juste derrière la Grèce. En outre, une tendance à la reprise a été observée depuis 2005, d’après un rapport présenté par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), mardi 21 juin.

Au total,157 millions de boîtes d’antibiotiques ont été introduites sur le marché du médicament en France au cours de la seule année 2009. Et depuis 2005 ce chiffre augmente, ce qui prouve que les français se sont remis à en consommer plus massivement.  Selon l’Afssaps, cette tendance haussière “justifie la relance d’une politique de maîtrise de l’antibiothérapie, notamment dans le cadre du nouveau Plan national antibiotiques, qui va être mis en place par le ministère“.

Le rapport nous apprend également que les prescriptions d’antibiotiques en ville ont été majoritairement réalisées par les médecins généralistes en 2009 (71,7%). Suivent les différents spécialistes (11%).

Ce sont les femmes qui  sont les plus grandes consommatrices d’antibiotiques (57,1%  pour les femmes contre 42,9% pour les hommes).

l’Afssaps a constaté une hausse de la consommation de certaines classes concernées par l’émergence de bactéries multi-résistantes aux antibiotiques. L’Agence sanitaire française en a tiré la conclusion suivante: “Cela souligne la nécessité de sensibiliser les prescripteurs à distinguer les antibiotiques de première ligne des molécules dont l’utilisation doit impérativement être limitée“.

Laisser un commentaire