Sévère brouille entre France 24 et l’ambassadrice syrienne

La démission de l’ambassadrice de Syrie en France, successivement annoncée officiellement sur France 24, puis démentie sur Al-Arabiya, Al-Jazeera, et sur la télévision syrienne, constitue un véritable imbroglio. Impossible de déterminer s’il s’agit d’un volte-face politique, d’une manipulation ou d’une usurpation d’identité.

Tout commence Mardi 7 juin, alors qu’une femme se présentant comme Lamia Chakkour, ambassadrice de Syrie en France, annonce, au téléphone sur France 24, sa décision de démissionner pour protester contre la situation actuelle dans son pays. Elle déclare ainsi, non sans avoir précisé que le secrétaire personnel du président syrien a été informé de la décision, que “La réponse donnée par le gouvernement n’a pas été la bonne. Je ne peux soutenir ce cycle de violence et ignorer que des manifestants ont trouvé la mort, que des familles vivent dans la douleur.”

Mais ces déclarations ont très vite été démentie par la diplomate elle-même, d’abord sur la télévision syrienne, ensuite sur la chaîne, Al-Arabiya. Et Mercredi matin, même discours dans un entretien accordé à BFM TV. Interrogée à l’intérieur de l’ambassade à Paris, devant un drapeau syrien et un portrait du président Bachar al-Assad, l’ambassadrice de Syrie en France a déclaré: ” J’accuse France 24 d’usurpation d’identité. France 24 fait passer des messages en mon nom […] Je porterai plainte pour condamner France 24 pour ces actes de désinformation, qui s’inscrivent dans une campagne de falsification de l’information et de désinformation qui a démarré courant mars 2011 contre la Syrie”. Depuis le 15 mars, la Syrie est en proie depuis à un mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al-Assad. Selon des organisations de défense des droits de l’Homme, plus de 1 100 personnes ont été tuées.

France 24 revient sur les circonstances de diffusion de la prise de contact et des déclarations de la diplomate.  La chaîne explique qu’elle ” a invité Madame l’ambassadeur de Syrie en France en utilisant les adresses mail utilisées habituellement par notre chaîne pour entrer en contact avec le service de presse de l’ambassade. La réponse de Madame Chakkour étant favorable, nous l’avons appelée à l’heure dite sur un numéro fourni par l’attaché de presse de l’ambassade de Syrie à Paris. ” A 19h20, l’ambassadrice de Syrie en France annonce donc son intention de démissionner. ” À notre immense surprise, celle-ci a ensuite démenti ces propos sur Al-Arabiya, Al-Jazeera, et sur la télévision syrienne”, poursuit France 24.  Nous n’excluons ni la manipulation ni la provocation. Si tel était le cas, nous poursuivrons en justice toutes les personnes, officines, ou services officiels qui en seraient à l’origine. “

Laisser un commentaire