Bactérie Eceh et germes de soja: en attente de preuves

Alors que certaines pistes ont localisé la source de la bactérie Eceh comme étant des graines de soja, le ministre allemand de la Santé a tenu à afficher une certaines prudence vis-à-vis de cette piste.  Il est certes vrai que les autorités détiennent certains indices, mais les tests de laboratoire n’ont pas encore fourni la preuve formelle que la bactérie provient bien de cette source.

D’autres pistes ont déjà été envisagées et en regard du nombre de morts causé par cette bactérie, les autorités restent sur leur garde. Le ministre allemand de la Santé Daniel Bahr a mis en garde dimanche soir contre toute conclusion hâtive sur les graines germées comme possible vecteur de la bactérie mortelle Eceh. “Nous avons certes des indices clairs qu’une entreprise de Uelzen est apparemment une source d’infection, mais nous devons attendre la confirmation des tests de laboratoire“, a-t-il dit sur la chaîne publique ARD. “Ce sera probablement la cas après-demain” mardi, a-t-il déclaré.

Il a réitéré ses recommandations concernant le fait d’éviter les tomates, concombres et salades crus, et a complété la liste par les graines germées et les jeunes pousses. Le ministre de l’agriculture de Basse-Saxe, Gert Lindemann, a annoncé dimanche que des graines germées et des jeunes pousses cultivées dans cet Etat régional pourraient être à l’origine de l’épidémie provoquées par la bactérie Eceh, qui a fait 22 morts en Europe, dont 21 en Allemagne.

Selon la Commission européenne, un avertissement devrait prochainement être lancé par l’Allemagne à travers le système européen d’alerte rapide concernant les soupçons  qui pèsent sur des graines germées comme possible vecteur de cette bactérie Eceh. L’épidémie est due à la bactérie Escherichia coli (E.coli) entéro-hémorragique (Eceh) d’un type très rare (E.coli O104 : H4), productrice de toxines s’attaquant aux petits vaisseaux. Elle peut-être responsable, dans le cas grave où survient des complications du syndrome hémolytique urémique (SHU).

Laisser un commentaire