Effet Domino Strauss-Kahn: encore un scandale sexuel

Décidément, il semblerait que l’effet DSK se propage à vitesse grand V, que ce soit à l’occasion de révélations douteuses (cf. les propos tenus par Luc Ferry) ou de scandales sexuels en tous genres. Deux semaines après l’arrestation de l’ancien directeur du FMI, un homme d’affaires égyptien, ancien patron de banque, est accusé d’agression sexuelle par une femme de chambre d’un hôtel de luxe de Manhattan.

l’homme d’affaire égyptien en question, Mahmoud Abdel Salam Omar, est âgé de 74 ans, et a été interpellé lundi 30 mai. Aux dires de la police, il est accusé d’avoir agressé sexuellement une femme de chambre de l’hôtel The Pierre, situé près de Central Park et de la Cinquième Avenue.

Selon la version policière, après avoir été appelée dans la chambre de l’accusé pour y apporter du papier hygiénique, l’employée aurait été retenue par le client qui l’aurait ensuite touchée de façon inappropriée. Les faits n’ont pas été signalés avant lundi. Un porte-parole de la police de New York, Paul Browne, a expliqué que les enquêteurs avaient jugé crédible le témoignage de l’employée.

La police a placé Mahmoud Abdel Salam Omar en garde à vue lundi soir dans un commissariat de police, avant se le transférer mardi 31 mai près d’un tribunal de Manhattan. La lecture de l’acte d’accusation a  permis de fournir davantage de détails sur les circonstances de l’agression mais ceux-ci n’ont pas encore été relayés par la presse.

Omar est un personnage important puisqu’il est actuellement le président du conseil d’administration de la société publique El-Mex Salines, premier producteur de sel en Égypte et au Moyen-Orient, selon le site Internet de la compagnie. Il a auparavant dirigé la Banque d’Alexandrie.

Cette affaire survient plus de deux semaines après l’arrestation de l’ancien patron du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, pour des accusations d’agression sexuelle portées par une femme de chambre du Sofitel à son encontre.

Laisser un commentaire