Kadhafi se montre plus coopératif

Le président sud-africain a fait savoir que le dirigeant libyen était prêt à appliquer la feuille de route que lui a soumise l’Union Africaine (UA).

Jacob Zuma a déclaré lors de sa visite à Tripoli que le leader libyen Mouammar Kadhafi se dit finalement “prêt” à mettre en application la feuille de l’UA, trois mois après le début du conflit en Libye, sept semaines après une première médiation de l’UA et  sous la pression constante de l’Otan.

Ainsi, le colonel Kadhafi serait prêt à respecter un cessez-le-feu imposé aux rebelles – regroupés désormais sous le nom de “Armée de libération nationale” (ALN) – et à l’Otan. En mars dernier, il avait déjà était question de cette mesure mais le leader libyen ne l’avait pas respecté, ce qu’avait dénoncé les rebelles.

En plus de l’instauration d’un cessez-le-feu, la feuille de route de l’UA envisage l’instauration d’une période de transition politique qui amènerait à la tenue d’élections démocratiques. Le CNT a rejeté ces propositions.

Lundi 30 mai,  Jacob Zuma a critiqué les dernières attaques de l’Otan qui compliquent à ses yeux la médiation africaine en Libye.

Laisser un commentaire