Pakistan: les talibans revendiquent l’attentat

Les talibans pakistanais ont revendiqué le massacre de 70 personnes lors d’un attentat à, ville située dans le nord-ouest du pays. Ils affirment avoir ainsi vengé la mort de l’ancien chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué le 1 mai dans une opération commando américaine.

Une première bombe a explosé à  l’aube dans un centre de formation de la police des frontière à Shabqadar. Alors que les cadets s’apprêtaient à partir en mission, un kamikaze en moto a fait sauter les explosifs qu’il portait sur lui. Un second terroriste s’est fait exploser au moment où les secours et les policiers arrivaient sur place. Ces deux explosions ont entrainé la mort d’au moins 70 personnes “dont 65 de la Frontier Constabulary, et cinq civils”,  selon Nissar Khan Marwat, chef de la police du district de Charsadda, proche des zones tribales frontalières avec l’Afghanistan.

Le nombre de blessés n’est pas encore connu. l’un des cadets blessé, Ahmad Ali se souvient de l’attaque depuis son lit d’hôpital: “J’étais assis dans un minibus et j’attendais mes collègues” […] “J’ai entendu quelqu’un crier ‘Allah Akbar’ (Dieu est le plus grand) avant une puissante explosion”. Puis, j’en ai entendu une deuxième, alors j’ai sauté du bus, j’étais en sang.”
Ehsanullah Ehsan, porte-parole du Mouvement des Talibans du Pakistan, a déclaré: “C’est une première action pour venger le martyre d’Oussama, elle a été menée par deux de nos combattants”. Cette attaque est donc revendiquée par les talibans pakistanais, alliés d’Al-Qaïda, et souhaitant venger la mort du leader Oussama Ben Laden.  Le porte-parole a menacé de mener d’autres attaques “plus massives” au Pakistan et Afghanistan.
Ce groupe est le principal responsable des nombreuses attaques terroristes qui touchent le Pakistan et qui ont fait plus de 4.300 morts en quatre ans. Depuis 2007, 450 attentats ont été commis au Pakistan. Les talibans pakistanais, tout comme Al-Qaïda, mènent une lutte sans relâche contre le Pakistan, accusé de soutenir les Etats-Unis dans leurs opérations anti-terroristes.

Laisser un commentaire